Tombeau et pâtés de sable – Lise Syven

[Chronique de février 2015]

J’étais absolument ravie en découvrant que Lise Syven proposait une nouvelle dans l’univers de sa saga La Balance Brisée, intitulée Tombeau et pâtés de sable. Je ne suis pas sûre de pouvoir lire le tome 2 tout de suite par manque de temps, mais comme j’avais adoré le tome 1, c’était super d’avoir une nouvelle pour me faire patienter.

TombeauNous sommes l’été qui suit l’année scolaire où Élie a découvert ses pouvoirs et commencé les leçons pour apprendre à s’en servir. Avec sa tante Mag et son frère Karl, ils sont partis passer quelques semaines en Bretagne. Et Élie s’ennuie à mourir… Mais des rencontres avec d’autres adolescents et une étrange chapelle en ruine pourraient bien rehausser l’intérêt du séjour !

Quel plaisir de replonger dans cet univers magique, où la plume et l’imagination de l’auteure vous font obligatoirement passer un bon moment ! J’ai énormément aimé cette nouvelle. Le début était un peu mou, je ne voyais pas trop où l’intrigue allait, mais bientôt Syven tire sur ses fils et les éléments se mettent en place pour nous divertir. La lecture a donc été très agréable, mais comme toujours trop rapide, on en voudrait plus !

Outre les retrouvailles avec Élie et sa famille, on fait la connaissance de nouveaux personnages, sympathique ou tête-à-claques, c’est selon. Les autres personnages de Subliminale m’ont un peu manqué, je l’avoue. J’avais hâte de revoir Mirza, malheureusement elle n’est pas du voyage ! Plusieurs sont mentionnés, et des allusions sont faites au premier tome. Cette nouvelle numérique est une bonne façon de se familiariser avec le style et le genre d’intrigues que Lise Syven privilégie dans cette saga, mais attention, elle risque de vous frustrer de ne pas comprendre les références et de vous forcer à acheter Subliminale, puis Phénoménale !

C’est clairement la petite histoire développée dans Tombeau et pâtés de sable qui m’a le plus séduite. C’est une formidable aventure de vacances, justement dosée entre mystère, danger, magie et découvertes. J’ai lu le premier tiers tranquillement, mais j’ai dévoré le reste !

Phénoménale est commandé dans une librairie proche de mon boulot, et j’ai hâte de l’avoir dans mon PAL pour pouvoir l’en sortir dès que j’aurai besoin d’une lecture divertissante, car cette nouvelle me convainc encore une fois du talent de Lise Syven pour la jeunesse ! Mais surtout, je trépigne de voir arriver à la maison Le Lion à la langue fourchue, deuxième tome de son diptyque fantasy Les Chroniques de Siwès.

Maître Dörst m’abrutirait d’une litanie de ces gentillesses dont il a le secret s’il était là. Du genre, « mais ma pauvre fille, un lapin de garenne a plus d’imagination que toi ! »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s