♥ Maria Stuart – Stefan Zweig

[Chronique d’août 2012]

Marie StuartAprès avoir vu Jamestine’ encenser Stefan Zweig, je me suis dit qu’il était vraiment temps de me lancer, et pis de toute façon j’avais acheté Marie Stuart précisément pour le lire en Ecosse, donc tout va bien. Ah, vraiment, c’était chouette. L’auteur a choisi ce sujet, cette femme, parce qu’il l’admire, et ça se sent, et ça fait plaisir. J’avais peur qu’il soit trop partial, mais ça va encore, il justifie ses choix, et même si on le sent plus psychologue qu’historien, je n’ai pas relevé du tout de bêtises dans son livre. Son écriture est vraiment prenante, elle transpire de passion tout du long. Mince, je ne vous ai pas parlé du livre en lui-même.

Alors, Marie Stuart, ce fut une reine d’Ecosse (elle le devint à la mort de son père, alors qu’elle n’avait que quelques jours) et aussi une reine de France (pour peu de temps, François II, son époux, étant mort très jeune). Aveuglée par un amour fou, elle fit des choix désastreux dans sa vie et connut une fin tragique. Aujourd’hui, elle est une figure très importante de l’histoire écossaise (en témoignent les très nombreux livres que j’ai vus là-bas sur « Mary Queen of Scots »). Douce et cultivée, de nature plutôt aimable et paisible, elle se révèle presque enragée quand sa couronne ou son bien-aimé sont menacés.

J’ai vraiment bien accroché. J’ai vu plus en détails la vie de cette femme exceptionnelle (je l’avais déjà abordée grâce à Simone Bertière), même si l’auteur a fait le choix de se concentrer sur les années trépidantes de sa vie, en laissant un peu de côté son enfance et sa jeunesse, et sa captivité plus tard. J’ai simplement regretté que parfois il insiste énormément sur certains points, se répète. Je me disais « bon ça va, j’ai compris ! ». Il manque peut-être un peu de descriptions aussi (des pièces où elle était à tel moment, de tel château important…). Mais je chipote, parce que quand il donnait le nom d’un lieu, hop je google ça, et je me fais une petite idée. Je me suis vraiment plongée dans l’Histoire, et j’ai hâte de relire du Zweig.

Je conseille ce livre pour les personnes intéressées par l’Histoire mais que les ouvrages d’historiens rebutent un peu ! Sa biographie de Marie-Antoinette me fait furieusement de l’œil. En attendant, j’ai un autre de ses romans, très court celui-là, dans ma bibli : Vingt-quatre de la vie d’une femme.
Publicités

3 réflexions sur “♥ Maria Stuart – Stefan Zweig

  1. Un auteur qu’il faut que je m’empresse de découvrir ! Je n’ai pas ce titre-là dans ma bibliothèque mais d’autres comme « La peur » ou « Amok »… Merci pour ton billet 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s