♥ De Cape et de Crocs, tomes 1 à 11 – Alain Ayroles & Jean-Luc Masbou

Enfin je vous parle de cette BD ! Commencée en 1995, les dix premiers tomes de De Cape et de Crocs narrent les aventures au XVIIème siècle du loup espagnol Don Lope de Villalobos y Sangrin (l’animal est dans le nom hein !) et du renard Armand Raynal de Maupertuis, poètes gascon, tous deux gentilshommes et fins bretteurs, dans leur quête du trésor des îles Tangerines. Dans leur périple, ils vont rencontrer une flopée de personnages aussi, si ce n’est plus farfelus qu’eux, et notamment le lapin Eusèbe. De péripétie en péripétie, ils vont se trouver bien loin de leur point de départ. Le tome 11 entreprend de conter l’histoire d’Eusèbe le lapin, avant sa rencontre avec Don Lope et Armand.

De Cape et de crocs1

Cette BD mêle habilement fantasy (univers où des animaux anthropomorphiques et doués de parole sont monnaie courante) et roman de cape et d’épée, comme on peut s’en douter rien qu’au titre. Ce qui est le plus clairement réussi, ce sont les multiples références littéraires et culturelles. Du Roman de Renart en passant par Les Trois mousquetaires de Dumas jusqu’à Molière, Racine et pour finir Jules Verne (et j’en oublie), c’est un hommage vibrant à notre patrimoine intellectuel. Les dialogues sont plus que savoureux, ils sont parfaits. Parfaitement dosés, parfaitement écrits, subtil équilibre entre la parodie ou le pastiche selon le personnage, et d’une finesse rare, en BD et partout ailleurs. Les dessins servent bien le fond (d’ailleurs, il faut bien regarder le fond des cases, une bonne dose d’humour s’y trouve souvent cachée), néanmoins le plus gros de mon admiration va vraiment au scénariste sur ce coup-là, Alain Ayroles (il arrive souvent que ce soit l’inverse, que je trouve le scénario sympa mais pas transcendant, mais que les dessins m’emballent carrément).

De Cape et de crocs2

L’histoire elle-même est prenante, trépidante. Les tomes sont souvent bien coupés, aussitôt l’un fini on a envie de se jeter sur le suivant ! Lorsqu’un virage vernien s’amorce, j’ai craint un instant d’être « lâchée » en cours de route, en pensant que je risquais de moins aimer que l’aspect dumasien, mais encore une fois tout est si bien équilibré que le voyage un peu fou de Don Lope et Armand m’a tenue en haleine jusqu’à la toute fin !

C’est une chronique courte parce que je ne vois pas quoi dire de plus pour vous convaincre que cette BD est vraiment géniale. Elle est souvent dispo en bibliothèque en plus, vous trouverez facilement les premiers tomes pour vous faire une idée. Il existe aussi une édition intégrale qui peut faire un très beau cadeau, qui va jusqu’au tome 10 (l’histoire est alors complète, le tome 11 faisant plus office de préquelle, mais un tome 12 est attendu). À tous les amoureux d’humour fin, de la langue et de la littérature françaises, ne passez pas à côté !

Maupertuis ose et rit !

De Cape et de Crocs T11

Publicités

3 réflexions sur “♥ De Cape et de Crocs, tomes 1 à 11 – Alain Ayroles & Jean-Luc Masbou

  1. Un article qui ne me rajeunit pas: j’ai découvert les premiers tomes quand j’étais au lycée (au cours du précédent millénaire, donc…). Il aura fallu patienter pour les suivants, par contre… En tout cas, c’est effectivement du très bon! 🙂

    Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s