Pride & Prejudice & Zombies (2016)

Puisque j’avais lu le livre (pas aimé, vous pouvez voir ma chronique là pour plus de détails), je ne pouvais évidemment pas passer à côté de l’adaptation cinématographique sortie cette année.

Dans cette version revisitée du roman le plus célèbre de Jane Austen, l’Angleterre est envahie par des zombies. Les cinq sœurs Bennet doivent non seulement trouver un époux si elles ne veulent pas finir indigentes dans cette époque où tout favorise les hommes, mais aussi se défendre contre des revenants de plus en plus agressifs et retors.

Contre toute attente (en fait, je n’attendais rien !), on a passé un bon moment devant ce film ! Le côté parodique est bien mieux réussi que dans le roman, tout en trouvant une cohérence à cette histoire, qui manquait cruellement au livre. L’introduction du film donne au spectateur un petit historique de cet univers où les convenances de la régence en sont venues à côtoyer l’organisation militaire spécifique à la défense contre les zombies. C’est une explication bienvenue et la mise en scène était très sympa. De manière générale, j’ai bien aimé l’intrigue, plus développée et qui utilise plutôt à bon escient les personnages originaux (Wickham notamment). Niveau réalisation il n’y a rien à dire, c’est propre, parfois un peu « faux » (ça coûte cher les effets spéciaux) mais pas trop cheap non plus et les costumes étaient sympas, avec beaucoup d’éléments en cuir qui donnaient un côté steampunk sympa.

Lily James and Bella Heathcote in Screen Gems' PRIDE AND PREJUDICE AND ZOMBIES.

Sur les acteurs, je ne suis pas complètement convaincue. C’est difficile en même temps : les personnages sont à la fois les mêmes et différents, car il leur a fallu s’adapter à un monde particulièrement dangereux. C’est bien fait pour Lizzie (j’aime beaucoup le passage à Netherfield qui parodie le moment de la version originale sur les qualités d’une jeune femme accomplie) mais je n’aurai jamais imaginé Lily James pour ce rôle. L’acteur qui colle le mieux à son personnage est Matt Smith en Mr Collins ! Lena Headey en Lady Catherine de Bourgh est également loin du personnage initial – mais cette version est plus sympathique. Je n’ai pas grand-chose à dire sur les autres personnages. Le film ne fait qu’une heure et quarante-cinq minutes ; c’est trop court pour développer tout le monde décemment. J’en viens quand même à Mr Darcy… Sam Riley ne m’a pas du tout convaincue dans ce rôle.

C’est bien là ma plus grosse déception dans ce film, qui va avec deux autres défauts majeurs : on ne voit ni Georgiana, ni Pemberley ! La scène où Lizzie découvre Pemberley est pour moi absolument incontournable et l’avoir zappée est à mon avis une grosse erreur.

En résumé, un film parodique qui se laisse regarder et avec lequel j’ai passé un bon moment mais qui souffre de gros défauts pour la janéite que je suis.

Challenge Austenien

Publicités

2 réflexions sur “Pride & Prejudice & Zombies (2016)

  1. Je suis globalement d’accord avec ta critique : j’ai passé un bon moment mais ce n’est pas un film d’exception ! Pareil le fait que Pemberley passe aux oubliettes ça m’a perturbé. Et ce que j’ai pas aimé c’est la fin avec la bataille de zombies qui ne colle pas du tout avec le reste.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s