Vango – Timothée de Fombelle

Depuis que j’ai découvert Timothée de Fombelle avec Tobie Lolness (tomes 1 et 2), je n’ai de cesse de découvrir son œuvre, déjà bien fournie en jeunesse, grâce à ma médiathèque. J’ai donc aussi lu Le Livre de Perle et dernièrement j’ai dévoré le diptyque Vango. Ma lecture remonte un peu, je risque de me tromper sur certains noms.

vango-t1Dans le tumulte des années 1930, la folle course autour du monde d’un jeune homme en quête de son passé, qui le conduira des îles siciliennes à New York…

Comme toujours, Timothée de Fombelle nous offre un roman construit en couches superposées faites des destins croisés des personnages, toujours en lien avec Vango, et des fils du temps entremêlés. Le roman s’ouvre sur Vango qui fuit un mystérieux tireur et la police française dans les rues de Paris. Dans le premier tome, on va surtout découvrir le passé de Vango depuis son arrivée dans les îles Éoliennes et suivre sa fuite. Le deuxième tome va davantage s’attarder sur son histoire familiale et conclure ses années d’errance à travers le monde.

Autrefois, au séminaire des Carmes, le père Jean disait à Vango que si, dans l’histoire de l’humanité, il avait existé un territoire, un seul, qui aurait autant respecté les vivants qu’il honorait ses morts, comme il aurait été doux d’y vivre !

vango-t2Encore une fois, j’ai adoré ce roman. Il est destiné à un public un peu plus âgé que celui de Tobie (dès 7 ans je dirais) car de nombreuses références historiques nécessitent d’avoir un peu de bagage culturel pour bien profiter de ses subtilités, mais il est plus accessible que Le Livre de Perle, très bien aussi mais dont je garde un souvenir plus brouillé. Les adolescents curieux seront ravis par cette histoire et les adultes rêveurs transportés par elle. J’ai à nouveau apprécié que Timothée de Fombelle ne prenne pas son lecteur, quel que soit son âge, pour un zozo.

C’est très bien écrit, l’intrigue est bien ficelée mais exigeante, il faut suivre au risque de se perdre entre les lieux, époques et nombreux personnages. Le roman n’est pas difficile mais demande de l’attention. Vraiment, c’est du grand art, un bel équilibre atteint dans ces presque 800 pages. Mon seul regret, peut-être, est qu’après tant d’aventures, de développements palpitants, l’histoire s’achève un peu vite. Au lecteur d’imaginer la suite, mais on finit sur un tel tournant de l’histoire que je n’ai pu m’empêcher de me sentir un peu frustrée de ne pas en savoir davantage sur le destin de tous ces personnages sympathiques.

vangoParlons des personnages. Tous les « gentils » portent la patte de l’auteur. Un petit grain de folie, une touche d’originalité, en bref un petit quelque chose qui nous les rendent attachants. Vango, Ethel, le commissaire Boulard, Mademoiselle, le père Zefiro, Hugo Eckener et tellement d’autres… Sauter de l’un à l’autre au gré des chapitres ne m’a jamais dérangée, au contraire, j’étais toujours contente de retomber sur un personnage que je n’avais pas vu depuis quelques dizaines de pages. J’ai aussi adoré les voir se croiser, se rencontrer, se perdre et se retrouver, chercher les liens entre eux et entre les lieux auxquels ils sont attachés, car rien n’est laissé au hasard. Même les « méchants », je voulais les voir car les lignes qui leur sont consacrées font avancer l’histoire globale, dont on a du mal à discerner les contours avant un bon moment. Il faut chercher, patienter, et on s’étonne quand on commence à comprendre !

Cette lecture est encore une réussite pour moi. Vango aura sa place dans ma bibliothèque, de la même façon que j’ai acheté Tobie Lolness après l’avoir emprunté et que j’achèterai Le Livre de Perle. Si vous aimez la bonne littérature jeunesse et/ou que vous avez des enfants, Timothée de Fombelle est à mon sens un incontournable dans le paysage francophone.

Combien de royaumes nous ignorent

Publicités

Une réflexion sur “Vango – Timothée de Fombelle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s