Mr Knightley’s Diary – Amanda Grange

[Chronique de juin 2013]

Vous commencez à bien le savoir, je suis une grande admiratrice de Jane Austen. Même si les nombreux(ses) auteur(e)s qui lui rendent hommage au travers de leurs romans ne sont jamais à sa hauteur, certains se débrouillent bien et réussissent à prolonger l’immersion dans son monde et donc, notre plaisir. Pour ma part, je trouve qu’Amanda Grange, avec ses journaux, y parvient pas trop mal. Comme ils sont en cours de traduction chez Milady, j’en profite pour les découvrir. Après Le Journal de Mr Darcy etLe Journal du Colonel Brandon, j’ai terminé ce week-end Le Journal de Mr Knightley.

le-journal-de-mr-knightleyCette fois, c’est donc dans Emma que nous replongeons. Mr Knightley regarde Emma jouer les entremetteuses et s’exaspère de la voir se tromper encore et encore sans se corriger. Il est le seul à la réprimander et à la taquiner. A 36 ans (il me semble), il se dit qu’il serait bon de se marier, mais après avoir regardé autour de lui, aucune femme ne lui correspond. Quand arrive à Highbury Frank Churchill, Knightley se rend compte que lui aussi peut se montrer bien aveugle quand il en vient à sa propre vie.

– Vous avez toujours été sévère envers Emma, souligna John.
– Il le faut bien, qui d’autre le ferait ? me défendis-je.

Je pense qu’il est vraiment nécessaire d’avoir lu Emma ou au moins d’avoir vu l’une de ses adaptations pour connaître l’histoire, sinon ce journal perd beaucoup de son intérêt. Jusqu’à l’arrivée de Frank Churchill, Knightley reste assez passif, se contentant de gronder Emma de temps à autre et observant les gens de son entourage. On rencontre ainsi de nouveaux personnages (une Mrs Lovage, un Mr Routledge et un Mr Longridge), on en voit davantage certains (notamment John, Isabella et leurs enfants, dans leur maison de Londres). Comme l’original, ce roman ne manque pas d’humour et de ridicule, entre Mr Woodhouse et les Elton ! Comme dans les deux autres journaux que j’ai lus, j’ai apprécié les détails n’apparaissant pas dans le roman. Comment vit Knightley, quelles sont ses occupations habituelles, qu’est-il arrivé à tel personnage secondaire… Là encore Amanda Grange a donné une seconde chance à un personnage oublié, et lui a offert une fin heureuse.

Même ainsi, je ne pouvais m’empêcher de regretter que Harriet ne soit pas chez les Martin. Tout le monde à Hartfield était gentil avec elle, mais à Abbey Mill Farm elle aurait été une personne distinguée, encore plus si elle avait été fiancée à Robert Martin. Elle aurait été chez elle au lieu de n’être qu’une invitée.

Même si Knightley me fait moins vibrer que Darcy ou Brandon, j’ai apprécié de me trouver plongée dans ses réflexions. J’étais très étonnée de le voir envisager d’épouser telle ou telle personne ! J’aime également sa façon d’adorer Emma tout en étant lucide sur ses imperfections. A partir du moment où il prend conscience de ses sentiments, on a facilement de la peine pour lui, il semble vraiment à la torture. Mais je dois bien dire que même si c’est une lecture agréable comme je m’y attendais, j’ai préféré les deux autres journaux. Je n’en ai pas moins hâte de découvrir les journaux restants : celui d’Edmund Bertram, de Mr Tilney, du capitaine Wentworth et de Mr Wichkam (qui est très court apparemment).

John parlait à Miss Fairfax, sentant comme moi que son sort n’est pas enviable. Être arrachée à tous ceux qu’elle connaît et qu’elle aime, et jetée dans une autre famille – qui peut être tout à fait désagréable, avec des enfants gâtés et des parents aveuglés – n’est pas un destin facile.

*****

Comment avais-je pu m’aveugler à ce point ? Comment avais-je pu être si lent à reconnaître mes sentiments pour elle, puis si lent à me décider à parler ? Mon hésitation me coûtait cher. Le prix à payer, c’était Emma. Submergé de douleur, je me tus.

*****

Je dois partir, sur-le-champ. Je ne peux supporter de la voir avec lui, de la regarder permettre, et même encourager, ses attentions. Cela me peine trop. Je l’ai perdue. Mon Emma.

Challenge Austenien

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s