♥ Pride & Prejudice – Joe Wright (2005)

[Chronique d’août 2013]

Aujourd’hui, je me jette dans la fosse aux lions en faisant mon article sur Orgueil et préjugés, version Joe Wright. C’est ma version préférée. Je le dis d’entrée, parce que je sais que je risque d’avoir plein de janéites qui vont me dire que non non non, la version de la BBC est mieux, et que le seul Darcy auquel il faille se vouer, c’est Colin Firth. Bah non, moi je ne suis pas d’accord (ne vous méprenez pas, j’adore Colin Firth, c’est un excellent acteur. Je l’adore tout particulièrement dans Le Discours d’un roi). Je trouve Matthew Macfayden absolument merveilleux dans ce rôle (je vous raconte pas le choc quand je l’ai vu jouer Frère Philip dans Pillars of the Earth…). Ses seuls sourires, dans le film, surtout celui de la fin, sont absolument bouleversants.

ppJe ne suis pas très objective sur ce film, parce que après avoir dévoré le roman, c’est la première adaptation que j’ai vue. Dans mon lit, du haut de mes, quoi, seize ans ? Je ne sais plus. Qu’est-ce que j’ai pleuré, d’émotion, de bonheur. Complètement renversant. Et le film continue à me faire cet effet des années et des dizaines de visionnage après. Je me souviens d’avoir parlé du film à ma prof de philo en terminale (elle nous avait parlé d’Edward Ferrars en classe, j’avais bien le droit de l’ennuyer avec P&P ! Elle était pas géniale, cette prof ?), qui m’avait dit qu’elle l’avait aimé, mais qu’elle avait trouvé que les sœurs Bennet étaient un peu trop modernes, pas assez soumises et respectueuses comme l’étaient les jeunes filles à l’époque. Certes, je comprends la critique et je suis d’accord. Mais j’aime les gloussements de Lydia et Kitty, j’aime l’obstination de Lizzy, ses remarques impertinentes.

Je suis fascinée par l’esthétisme de ce film, qui dépasse de beaucoup, voire infiniment, la plupart des films que j’ai vus, y compris dans les adaptations austeniennes. Les couleurs sont tellement magnifiques. Même les adaptations les plus récentes (je pense à Emma, adapté en 2009 par la BBC) n’égalent pas cette beauté dans l’image. Comme je vous l’ai dit il y a un moment, j’ai acheté le blu-ray, et c’est juste sublime. Et encore, je n’ai pas parlé de la musique ! Ce sont des compositions originales de Dario Marianelli pour le film, à part « Postcard To Henry Purcell ». Je ne vais pas tous les nommer, mais je vous conseille d’écouter cette BO. J’adore la reprise du morceau au violon de Henry Purcell, qui sert de musique lors de la danse de Darcy et Elisabeth. Le violon, ça me bouleverse d’une façon incroyable, je pleure quasi-systématiquement. Bref, c’est merveilleux. Et je souligne aussi que c’était le premier long-métrage de Joe Wright. Pour un coup d’essai, il est sacrément bon le pépère.

600fullprideandprejudice2005Parlons un peu des autres acteurs à présent. Je trouve que Keira Knigthley joue particulièrement bien dans ce rôle, et personnellement je l’ai toujours trouvé très jolie (trop maigre en revanche, mais son visage me plaît). Mais sa beauté n’est rien à côté de celle de Rosamund Pike, qui joue Jane. Elle est tellement belle, c’est à en tomber par terre ! Simon Woods campe très bien un Bingley maladroit et attendrissant, amoureux transi. Mr Collins est tout à fait détestable en petit nabot suffisant et sûr de lui, aux bottes de Lady Catherine de Bourgh (excellente Judi Dench !). Mr Bennet, le papa, est formidable. Il est joué par Donald Shutterland, et à mon humble avis, aucun autre acteur ne fera jamais mieux que lui dans ce rôle. Son humour dans le roman est restitué à la perfection, je suis tout à fait attendrie par l’amour qu’il porte à Elisabeth et à Jane. Mrs Bennet  est également très convaincante, toujours dans l’excès, égoïste et ridicule, mais veut seulement le mieux pour ses filles. Mary n’est pas si affreuse que dans d’autres versions, son personnage n’est que très peu abordé, mais il faut bien avouer qu’elle n’a pas d’importance dans l’histoire. Lydia (Jena Malone) et Kitty (Carey Mulligan) sont parfaites. J’ai été stupéfaite de m’apercevoir que Kitty était en réalité le premier rôle au cinéma de Carey Mulligan (Drive, Shame) ! Un petit mot aussi pour Caroline Bingley, elle me convainc tout à fait. Hautaine et peste mais d’une classe sûre, juste comme il faut.

Le truc génial d’avoir acheté le blu-ray, c’est que dedans il y a plein de bonus. Quel plaisir ! Je leur mets toutes les étoiles du monde à ces bonus. Il y a un journal de tournage avec les propos des acteurs, une explication des lieux où le film a été tourné (il faudra absolument que j’y aille, surtout à Chatsworth), des explications générale sur le roman, sur la vie de l’auteure, sur la façon de séduire à son époque, sur les mœurs, etc. J’ai adoré les regarder, je les ai déjà vus plusieurs fois. Pour toutes ces raisons, même s’il s’agit bien d’une adaptation bien moins fidèle (de toute façon il est évident qu’un film de deux heures ne peut pas être aussi proche du texte qu’une série en cinq heures), je l’adore, je ne m’en lasse pas, ne m’en lasserai jamais. Joe Wright a fait ses choix, et le choix principal, c’était que plutôt de faire une énième adaptation qui ne se démarquerait pas des autres, il s’est approprié l’histoire et a fait une version plus moderne et excessivement romantique. Ça a payé, car même si cette version a ses détracteurs, elle fait parler d’elle !

Je ne vais pas m’étendre davantage, même si je pourrais parler des costumes, des décors, des choix scénaristiques… Alors je terminerai simplement en disant que toutes les adaptations et variations ont le mérite d’exister, et que ce n’est pas parce que vous la jugez moins bonne que d’autres, que vous pouvez dire que c’est du fumier et que ceux et celles qui l’aiment ne sont pas de vraies janéites.

(Vous avez vu, j’ai été sage, c’est court et je ne vous ai même pas noyés sous les photos !)

Challenge Austenien

Publicités

7 réflexions sur “♥ Pride & Prejudice – Joe Wright (2005)

  1. C’est ce film qui m’a fait découvrir l’histoire entre Elizabeth Bennett et Monsieur Darcy, ce n’est que par la suite que j’ai décidé de lire cette magnifique oeuvre !! Et ce film a été un énorme coup de coeur !

    Aimé par 1 personne

  2. Certes, Colin Firth est très bien, mais team Matthew Macfayden pour toujouuurs ! Même si la version de la BBC suit davantage le roman, je préfère cette version, parce que c’est celle que j’ai vu en premier 😉

    J'aime

  3. En fait, je suis assez d’accord avec la plupart de tes propos sauf en ce qui concerne Matthew McFayden, il n’a pas réussi à me convaincre ^^
    Sinon, les autres acteurs, la lumière, les décors sont superbes 🙂 Puis je suis trop « in Love ❤ " de la version BBC :p

    Aimé par 1 personne

  4. Ah, sur ce film je suis d’accord avec toi sur presque tous les points ! 😀
    En fait, c’est juste que j’aime autant la série avec Colin Forth que cette adaptation. Et que je n’aime pas du tout Keira Knightley, mais ça ne m’empêche pas d’apprécier le film 🙂
    Et je suis d’accord avec toi, Rosamund Pike est juste sublime dans ce film ! 🙂
    Sur tous les autres points je suis d’accord avec toi alors… 😀

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s