Lily Bard, book 2: Shakespeare’s Champion – Charlaine Harris

[Chronique d’août 2013]

En janvier, j’ai lu le premier tome de la série Lily Bard de Charlaine Harris, l’une de ses séries écrites avant le succès de La communauté du sud. J’avais aimé le premier tome, mais ce deuxième m’a beaucoup surprise, de manière positive, et j’ai véritablement adoré !

lb2Nous retrouvons Lily quelques mois plus tard. Sa routine a repris plus ou moins comme avant, même si à présent tout le monde à Shakespeare connaît son histoire et qu’elle a un peu abaissé ses barrières, se liant d’amitié avec plusieurs personnes. Shakespeare semble tranquille, et pourtant quelque chose de mauvais couve. Un matin, alors qu’elle se rend à sa salle de sport, elle découvre le cadavre d’un autre assidu du club, la trachée écrasée par une barre de musculation. Lily se retrouve mêlée à une affaire de meurtre une fois de plus…

Contrairement au premier tome où Lily furetait d’elle-même pour comprendre le décès, cette fois elle se retrouve au cœur des évènements de façon involontaire. L’enquête policière est moins « suivie » que dans le tome précédent car dès le début du roman, elle fait du sur place. D’autres meurtres ont secoué Shakespeare dans les semaines précédentes et la police n’a aucune piste. Lily ne veut pas s’en occuper mais remarque des choses étranges, ou au moins inhabituelles, dont l’accumulation ne peut pas être un hasard. Comme toujours, elle se montre calme et réfléchie, c’est une héroïne mature qui fait face même quand elle est morte de trouille, et elle n’est pas épargnée. Décidément, je l’aime sacrément bien. J’admire sa détermination et son courage à continuer malgré les épreuves.

J’ai beaucoup aimé voir comment elle parvient à mieux s’intégrer. Alors qu’elle est restée étrangère à sa ville d’adoption pendant des années, elle s’intègre enfin, et se lie d’amitié. Elle m’a émue dans ses relations avec les autres. Avec Marshall, Claude, Carrie, et elle rencontre un certain Jack, qui si je ne me trompe pas aura son importance dans tous les tomes suivants !

Ce qui a déclenché le coup de cœur sur ce tome, c’est son ambiance. L’intrigue de fond est bien plus dure que celle du premier tome. Rapidement, on se rend compte que Shakespeare est en proie à un conflit racial. L’intolérance est partout, les propos racistes, d’un racisme tenace et fou, font froid dans le dos. Charlaine Harris a su distiller la peur et la tension avec talent. J’ai eu le frisson plus d’une fois, j’avais peur pour les personnages (et pas toujours à tort…). Tout fait très vrai, ça pourrait l’être sans problème. L’auteure montre encore une fois qu’elle connaît bien ses compatriotes (l’Américain de base n’est pas toujours un enfant de chœur, hein…) et l’âme humaine.

Le hic ? Les erreurs de traduction et fautes de français. Je ne sais pas ce qu’ils ouillent chez J’ai Lu, mais il y a des moments c’est n’importe quoi. Un exemple ? Tenez-vous bien :

« Tandis que Claude sortait de sa Buick, je retirai le prospectus bleu de sous l’essuie-glace. Je supposai qu’il s’agissait d’une publicité pour la nouvelle pizzeria. Je lisai négligemment le titre.« 

Rien que de le lire ou de l’écrire, ça fait mal. « lisai », vraiment ? Le passé simple de lire, ce ne serait pas « lus » plutôt ? Et non, ça ne peut pas être un oubli dû à l’imparfait (ce qui ne serait pas moins pardonnable de mon point de vue). Ça m’a vraiment fait tiquer, j’ai arrêté de lire pendant cinq minutes, et je trouve ça vraiment déplorable d’en être encore là pour une maison d’édition de cette taille. C’est bien dommage, car le livre en lui-même est génial. Que ça ne vous empêche pas de le lire.

Pour moi, c’est donc un très bon polar, et j’ai vraiment hâte de lire la suite. J’achèterai au moins le tome 3 en septembre, j’espère. Je recommande vivement cette série policière aux tomes courts et prenants.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s