Halliennales 2012

[Article d’octobre 2012]

Le samedi 13 octobre 2012 s’est tenu dans la commune de Hallennes-lès-Haubourdin le premier salon des littératures fantastiques, nommé les Halliennales.

Je vais vous faire mon propre compte-rendu, totalement subjectif. D’abord, il faut savoir que les salons et moi, ça ne le fait pas trop. Je suis très mal à l’aise dans ce genre d’ambiance. Rencontrer des gens que je ne connais pas provoque chez moi en premier lieu beaucoup d’appréhension ! Je n’ai pas non plus l’habitude d’aller discuter avec des auteurs, je ne sais pas quoi leur dire, je n’ai pas de questions à poser, ou quand j’en ai, je n’ose pas les formuler. Je ne croule pas sous l’or en ce moment, impossible de craquer pour plein de romans. Rajoutons que j’ai cours le samedi matin, et que je suis toujours épuisée ce jour-là, je ne pouvais pas et ne voulais pas rester jusqu’à la fin. Chéri est venu me chercher à 15h. J’étais arrivée au salon à 12h, grâce à Cassie qui a eu l’extrême gentillesse de venir me chercher à la fac après avoir déjà passé une heure au salon. Avec Dawn, elles ont fait l’ouverture à 10h.

A 12h, j’ai fait mon premier tour du salon, repérant où se trouvaient les quelques auteurs que je connaissais au moins de nom : Anthelme Hauchecorne, Cécile Guillot, Sophie Jomain, Pierre Pevel et Stéphane Soutoul. Dawn avait acheté La Tour des Illusions (si ma critique de ce roman vous intéresse, c’est par là !), nous sommes donc allées voir Anthelme, qui lui a fait une belle dédicace, et je me suis présentée (souvenez-vous, j’avais ronchonné parce qu’il était absent à la Nuit des livres, tout ça…). Ensuite, direction le stand de Stéphane Soutoul, puisque Cassie avait les deux premiers tomes de son cycle Les âmes déchues et que Dawn et moi avions acheté le premier tome chez Cindy, qui avait un stand pour la vente des romans, venus de son magasin La Porte des Mondes. Le Mal en la Demeure, le premier roman de Stéphane Soutoul, a été mon seul achat. Petite anecdote : je ne pouvais acheter qu’un livre, il fallait donc que je me décide. J’aurais préféré un roman détaché d’une saga, mais Cassie m’a assuré qu’on peut s’arrêter au premier tome. Elle m’a convaincue de prendre celui-là parce qu’elle l’a beaucoup aimé et parce qu’elle m’a dit qu’elle avait été très étonnée d’y retrouver un style d’écriture très proche du mien. Vous imaginez bien que ça m’a intriguée ! Je lirai Le Mal en la Demeure en LC avec Dawn, sûrement pour la fin du mois de novembre.  En tout cas l’auteur s’est appliqué pour faire nos dédicaces, et il en a même fait sur les très beaux marque-pages qu’il nous a donnés en plus. Et surtout, il nous a parlé de ses futurs projets, dont certains sont déjà bien avancés, et ça donne envie !

A 13h passées, nous nous sommes dirigées vers le stand de nourriture pour y retrouver Chica, du blog A l’abordage de la culture, ainsi que d’autres blogueuses, dont certaines déjà croisées grâce à une rencontre de Livr@ddict en juillet. Je comprends l’engouement de Dawn pour Chica, elle a l’air adorable ! El plus, elle avait fait un travail formidable pour promouvoir les Halliennales et pour nous aider, pauvres lecteurs, à préparer notre venue. J’ai mangé mon sandwich amoureusement préparé par chéri (au saumon, miam !) et j’ai pioché dans les frites de Dawn et Cassie. Puis nous sommes retournées dans la salle. J’avais apporté mon exemple de Quintessence hiémale (que j’ai adoré), je suis donc allée voir Cécile Guillot. Les copines avaient aussi des romans qu’elle avait écrit ou pour lesquels elle avait réalisé la couverture. Artiste multiforme ! Après ça, j’ai suivi les filles qui avaient de gros sacs remplis de livres à faire dédicacer. J’ai donc louché sur Les Insoumis T1 de Emilie Witicki-Barbet, que je veux depuis un bon moment, mais aussi sur la saga Maeve Regande Marika Gallman, ou encore sur une belle biographie de Bram Stoker… Les auteurs présents, étant pour la plupart peu connus du grand public, sont très gentils, ils discutent entre eux, sont heureux de se voir, s’achètent les livres les un les autres et Frédéric Lyvins faisait même la queue pour obtenir une dédicace de Marika Gallman ! On se croirait dans une grande famille, et c’est très agréable. J’ai également fait un tour plus poussé du côté des bijoux, vêtements et accessoires, et certains sautoirs avec des montres m’ont mise au supplice, mais il a bien fallu que je tienne bon.

Puis 15h ont sonné, je suis rentrée à la maison avec mes deux dédicaces. Les filles sont restées jusqu’à la fin ou presque, et le soir elles ont continué en se retrouvant avec Chica et d’autres blogueuses pour faire durer la journée. Quant à moi, j’étais à l’anniversaire d’un copain de chéri. J’aurais bien aimé aller avec les filles, mais je n’avais pas assez d’argent pour aller faire une soirée comme ça, et puis je ne connaissais quasiment personne, j’aurai fait tache dans le décor !

Les 3 et 4 novembre se tiendra le festival du Val’Joly, consacré lui aussi à ce type de littérature et d’auteurs, organisé principalement par l’auteur Emilie Witicki-Barbet. J’hésite à y aller, là encore j’ai peur de ne pas être à ma place, et en tout état de cause je ne pourrai pas faire les deux jours. Les auteurs qui seront présents ne sont pas vraiment connus, j’ai trouvé assez peu d’infos en général sur le déroulement de ce salon.

Pour finir, je vous laisse sur quelques photos !

halliennales-copie-1
Petite vue d’ensemble, mais on est loin de tout voir !
halliennales4
Le stand de La Porte des Mondes
halliennales5
Cindy débordée, mais toujours souriante !
halliennales2
Stéphane Soutoul, gêné pendant sa dédicace par mon appareil photo
halliennales3
Anthelme lancé dans ses explications =)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s