♥ Otoyomegatari – Kaoru Mori (2)

[Chronique de janvier 2014]

Comme j’avais eu un méga coup de cœur pour les deux premiers tomes de Bride Stories que Cassie (toujours elle !) m’avait prêtés, je n’ai pas hésité longtemps avant d’utiliser mon chèque-cadeau Amazon reçu à Noël pour acheter les trois premiers tomes. Et la semaine dernière, je suis passée au Furet, comme ça, l’air de rien, et bien sûr j’ai acheté le tome 4, et cette semaine je suis repassée au Furet, et hop le tome 5… Me voilà à jour !

bdt345

Nous retrouvons au début du tome 3 l’anglais Mr Smith, qui a quitté (à mon grand regret) la famille Eyhon. Nous allons le suivre dans son périple vers Ankara, mais bien vite il se trouve embêté car son guide n’est pas au rendez-vous. Il fait alors la connaissance de Talas, une jeune veuve qui vit avec sa belle-mère.

Dans le tome 4, Smith a débuté son trajet vers Ankara, mais là encore il est arrêté près de la mer d’Aral et rencontre des jumelles très dynamiques. Forcé de rester sur place, il assiste à d’autres coutumes.

Et enfin dans le tome 5, Smith a vu ce qu’il voulait, et reprend la route. Le lecteur retourne alors vers Amir et Karluk.

bd2Le tome 3 m’a autant plu que les deux premiers, il était génial. J’ai été complètement happée par l’histoire de Talas, qui m’a beaucoup émue, et les nombreux retournements de situation dans le tome m’ont bouleversée. J’espère que cette histoire se résoudra au mieux et j’ai hâte de revoir Talas. En plus, on revoyait Amir, Karluk et Pariya, et on découvre un nouveau personnage, Ali. On passe également un moment avec Pariya, dont la situation me semble prometteuse ! J’ai hâte de la retrouver dans un prochain tome. Ce tome m’a vraiment comblée.

Ça a moins été le cas du tome 4. Nous quittons vraiment les anciens personnages, auxquels je tenais énormément. Certes, on fait la connaissance des jumelles, Leyli et Layla. Elles sont amusantes et sont le prétexte à de nombreux gags mais aussi à la découverte d’autres coutumes (tout ce qui entoure la préparation du mariage). Cependant, je préfère l’humour véhiculé par Pariya. Les jumelles m’ont énormément fait penser à Kitty et Lydia Bennet (même si elles se révèlent moins terribles !) et je ne me suis pas vraiment attachée à elles. Je n’ai pas non plus accroché à Ali, qu’on voit peu de toute façon. Il ne faut pas se méprendre, c’est encore un excellent tome, et de toute façon cette série est plus qu’excellente, mais voilà, j’avais hâte de retrouver les Eyhon. Leur histoire me parle plus.

Le tome 5 suit dans sa première moitié les jumelles alors qu’elles entrent dans leurs nouvelles vies. Les coutumes que l’auteure nous montre sont d’un réalisme presque effrayant ! Notamment, nous suivons la préparation des moutons, et ce n’est pas choupi. Je n’étais pas mécontente de quitter les jumelles, qui m’ont rapidement lassée avec leurs bêtises. Au contraire de plusieurs lecteurs, j’ai retrouvé Amir et Karluk avec joie. Ce couple est devenu l’un de mes préférés de tous les temps. J’adore toute la famille Eyhon, et là je fais une mention spéciale à la grand-mère, à qui une petite histoire bonus est consacrée et qui m’a bien fait rire encore une fois ! Après l’arc, le bouquetin ! Il ne se passe rien de particulier du côté du jeune couple, mais des jalons sont posés pour la suite, que je sens riche en émotions… S’il leur arrive quelque chose, je jure de faire un scandale !

Ma conclusion est la suivante : ce manga est merveilleux, et vous seriez nouille de ne pas vouloir essayer de le lire si vous en avez l’occasion. Vivement le tome 6 ! Je veux savoir ce que l’avenir réserve à mes chouchous, mais aussi à Smith et Talas, et à Pariya.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s