Lecture commune : Saisons païennes – Les enfants de Walpurgis

[Article de janvier 2014 – les liens de cet article seront mis à jour au fur et à mesure du transfert des chroniques]

ÉDIT au 01/01/2015 : À présent que la LC est terminée, je peux en faire une petite chronique ! Globalement j’ai trouvé ce recueil très bon. Il permet de découvrir ou redécouvrir des auteurs et parfois aussi des personnages. Il n’y a que deux nouvelles qui m’ont paru en dessous des autres : Éclosion etL’offrande de l’été, à cause des intrigues qui n’ont pas su me toucher et du style que j’ai trouvé faible dans les deux cas. La découverte que je retiens c’est Marianne Stern, auteure que je connaissais seulement de nom et dont la nouvelle m’a fait très bonne impression. Je retiens aussi Stéphane Soutoul, qui offre ici un texte très différent des autres que j’ai pu lire, et qui m’a bien plu !

Ce recueil est en tout cas un excellent moyen de se familiariser avec les fêtes païennes. C’est une bonne entrée en matière, qui ne nécessite pas d’être initié. Les sujets sont variés, et personnellement je ne me suis pas ennuyée. J’aurais même voulu plus d’une fois ne pas reposer le recueil une fois la lecture de la nouvelle terminée ! C’était parfois dur d’attendre la prochaine fête pour pouvoir continuer ses découvertes. Les éditions du Chat Noir sont vraiment de qualité. Dans les petites maisons d’édition françaises, c’est elle qui a ma préférence pour l’instant.

Voilà ce que je peux dire de manière générale. Je vous conseille ce recueil si vous appréciez le fantastique, les jolies plumes françaises et les nouvelles !

Rappel du concept :

Dawn a proposé sur son blog une lecture commune originale : lire l’anthologie Saisons païennes des Enfants de Walpurgis aux éditions du Chat noir, en suivant l’ordre des fêtes telles qu’elles arrivent dans l’année.

Voici le résumé du recueil :

Les fêtes païennes se succèdent au rythme lent de la roue de l’année. Les rites se suivent, de l’éclosion de la Nature à la saison sombre, en passant par la maturité et l’abondance – puis la venue de ce miracle sans cesse répété : le renouveau. Aujourd’hui encore, ces agapes nous parlent des ravages des tempêtes et des frimas, de la peur de la Nuit, de l’émerveillement face à la Vie, de la passion charnelle qui réchauffe les âmes aussi bien que les corps.
Dans ces Saisons païennes, huit auteurs vous invitent à découvrir autant de célébrations, ainsi que les couleurs, les émotions et les enseignements qui les définissent. Chacune de leurs histoires, illustrées avec poésie et tendresse par Serafina, joue des symboles et de l’atmosphère appartenant à la fête qui l’a inspirée.
Liens familiaux et liens d’amour, mais aussi quête d’identité et soif d’acceptation par soi-même comme par les siens sont autant de questions qui se font écho d’un récit à l’autre. L’individu se transforme dans une alchimie sauvage et naturelle qui se réalise depuis l’enfance de l’humanité. Il évolue et se « dépasse », pourrait-on dire. Mais il n’est pas tant question d’aller au-dehors de soi que de chercher sa vérité en son âme et son esprit.
La Roue des Saisons résonne, au final, comme un voyage vers soi-même.

Pour ma part, je ferai pour chaque billet ma critique de la nouvelle et un petit topo sur la fête. Ça va être une totale découverte pour moi, j’ai hâte ! Cet article servira à regrouper mes billets dans le cadre de cette LC.

Voici le programme :

1er Février – Imbolc : Vanessa Terral, L’étincelle en moi : article sur Imbolc et chronique

21 mars – Ostara : Angélique Ferreira, Éclosion : article sur Ostara et chronique

1er mai –  Beltane : Stéphane Soutoul, Pour que l’histoire s’achève : article sur Beltane et chronique

21 juin – Litha : Bettina Nordet, Solstice Fatal : article sur Litha et chronique

1er août – Lughnasad : Cécile Guillot, Ce qui nous lie : article sur Lughnasad et chronique

21 septembre – Mabon : Ambre Dubois, L’offrande de l’été : article sur Mabon et chronique

31 octobre/1er novembre – Samain : Céline Guillaume, Les danses de Samain : article sur Samain et chronique

21 décembre – Yule : Marianne Stern, Noces sanguines au cœur des ténèbres : article sur Yule et chronique

Et quelques mots sur les fêtes païennes, merci Wikipédia !

Une fête païenne est une fête liée à une célébration particulière d’un calendrier de tradition païenne, même purement oral, qui peut être lié à un dieu, par exemple tutélaire ou destiné à marquer un événement naturel saisonnier, météorologique ou astronomique particulier.

Certaines fêtes sont liées à la fin des grands travaux de récolte, et permettent de célébrer dans l’opulence les greniers à nouveau remplis. Il peut s’agir d’accueillir aussi la lumière renaissante (Imbolc) ou célébrer la fertilité (Beltaine).

Différentes survivances des célébrations de l’Équinoxe de printemps, autour du 21 mars, ont existé ou subsistent de nos jours. Feux de joie ou noyade de lumière de cette époque, dont les usages s’en manifestent sous des formes très variées mais procèdent de la même pensée initiale : la libération de l’obscurité hivernale, par exemple en mettant en scène des moyens d’éclairage artificiel (bougie, lampe à huile ou lanterne symbolisées) dont on se débarrasse par noyade. On trouve aussi des usages liés à un gâteau que l’on offre à une divinité et encore à un mannequin de paille que l’on brûle ou précipite à l’eau afin de « détruire l’hiver ».

Dans la religion des Celtes, il y a quatre fêtes religieuses majeures qui sont mentionnées de façon récurrente dans les textes mythologiques irlandais : Samain, Imbolc, Beltaine et Lugnasad. Elles ont un caractère obligatoire pour tous les membres de la société et se célèbrent sous l’autorité de la classe sacerdotale, principalement les druides. L’année celtique se décompose en deux saisons : une saison sombre qui commence à Samain et une saison claire qui débute à Beltaine.

lcsaisonspaiennes

Publicités

Une réflexion sur “Lecture commune : Saisons païennes – Les enfants de Walpurgis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s