The Hobbit: The Desolation of Smaug (2013)

[Chronique de janvier 2014]

Je crois que c’est la première fois que j’ai autant de retard dans la publication d’un article… J’ai pourtant mis mon avis sur papier peu après le second visionnage du film, mais j’ai beaucoup traîné pour le remettre sur ordi. J’ai donc vu le film deux fois : la première fois en VF, en « HFR », espèce de haute définition de je ne sais trop quoi, avec lunettes et tout, ce que m’avait conseillé Cassie (en même temps, avec mon chéri on était curieux de voir ce que donnait cette « nouvelle technologie » !). La deuxième fois, c’était en 2D tout normal et en VO.

Au programme de ce second opus de The Hobbit, intitulé The Desolation of Smaug : un homme-ours, une forêt flippante, la demeure des Elfes, une échappée en tonneaux, une ville sur un lac, une montagne solitaire et un big dragon.
thehobbitthedesolationofsmaughdwallpapersbestdesktopbackgroundpictureswidescreen

La première fois, ça a été assez atroce. Déjà, j’ai énormément de mal à supporter les VF en règle générale. Il y a encore quelques exceptions, mais elles se réduisent comme peau de chagrin. Mais surtout, sur The Hobbit, ce n’est pas possible ! Les doublages sont affreux (faux accent de nain, air geignard…). Les voix de Richard Armitage, de Ian McKellen, de Lee Pace ont un timbre particulier magnifique qui est risible quand on essaie de le « passer » en français. Je ne vous parle même pas de la voix de Benedict Cumberbatch en Smaug, j’ai cru perdre mes oreilles. Sa conversation avec Bilbo, passionnante en réalité, devenait ridicule. Ensuite, je n’ai pas du tout apprécié la HFR. Oui les images sont belles, mais elles font faux et gâchent tout plaisir. Les yeux ont du mal à s’adapter, ce n’est pas confortable à regarder, c’est tellement fluide qu’on ne peut pas suivre l’action (on ne voyait rien pendant la scène des tonneaux)… J’ai trouvé ça très désagréable. Le Kinépolis, c’est bien gentil, mais entre le prix des places et le fait qu’ils ne passaient pas le film en HFR et en VO, j’ai vraiment l’impression de m’être fait arnaquer. Donc la nouvelle-technologie-top-géniale, très peu pour moi. Même la 3D, j’essaie d’éviter maintenant… Mais je dois reconnaître que leurs sièges sont hyper confortables. N’empêche que je préfère l’UGC.

Ma première impression était tellement mauvaise que je me doutais qu’elle était biaisée par tout ce que je vous ai dit ci-dessus. J’ai donc préféré attendre un deuxième visionnage avant de me faire mon idée. Et en effet, ça s’est beaucoup mieux passé en VO et tout simplement en 2D, j’ai beaucoup plus apprécié le film comme ça. Je peux rentrer sur le fond maintenant. Je vais commencer par le négatif, histoire de finir sur les notes positives !

Globalement, je l’ai trouvé en-dessous du premier, An Unexpected Journey, que j’ai déjà revu plusieurs fois à la maison en Blu-Ray avec grand plaisir. J’ai été étonnée de constater que la scène chez Beorn était si courte, il me semblait qu’il avait plus d’importance dans le roman. Peut-être que davantage de temps lui sera consacré dans la version longue. Ce que je n’ai vraiment pas aimé, c’est la séparation de la compagnie des nains en deux, parce qu’il arrive toute une histoire à Kili. De un, ce n’est vraiment pas dans le roman, et je doute que ce soit dans les appendices (si c’est le cas, racontez-moi ça, ça m’intéresse beaucoup !) ; de deux, on dirait vraiment un pâle copier-coller de ce qui arrive à Frodo dans La Communauté de l’Anneau. Tauriel est assimilée à Arwen et perd toute identité propre et tout intérêt, alors que jusqu’à ce moment-là dans le film, je la trouvais plutôt intéressante). Je n’ai pas vu à quoi ça servait de séparer les nains, qui normalement restent unis. J’ai aussi regretté qu’on voie peu Bilbo au final ! Enfin, je n’ai pas vraiment aimé les personnages de la ville, Bard avec ses trois mômes (qui ne jouent pas bien, même en VO), les notables…

thehobbitthedesolationofsmaugbanniere5

Passons au positif, c’est-à-dire tout le reste. J’ai adoré le passage chez les Elfes, qui est trop court à mon goût ! J’espère qu’on aura droit à des scènes supplémentaires dans le Blu-Ray. Evidemment, j’ai tout particulièrement adoré Thranduil. La « romance » entre Kili et Tauriel ne m’a pas dérangée. Je comprends l’envie de Peter Jackson d’insérer des éléments féminins dans cette histoire, où il n’y a pas une seule femme (je crois que je ne dis pas de bêtise). Je n’ai pas trouvé que cela faisait triangle amoureux avec Legolas, je ne vois pas du tout sa relation avec Tauriel sous cet angle (contrairement au reste du monde apparemment, Wikipédia y compris). Pourquoi voir des histoires d’amour partout ? C’est comme dans Chien du heaume, pourquoi vouloir maquer l’héroïne avec le Chevalier Sanglier ? Ce n’est pas la seule relation homme/femme qui existe. Et puis, vu la fin du roman, je comprends aussi pourquoi ils ont voulu attacher Kili et Tauriel. L’Elfe est intéressante, elle ne veut pas rester enfermée dans le rôle qui lui a été assignée par Thranduil, elle rêve de liberté et d’étoiles, et je l’ai vue comme porteuse d’un message de paix et de tolérance. Peter Jackson a d’ailleur dit qu’elle crée un conflit chez les Elfes. J’ai trouvé les décors très beaux, comme dans le premier. La forêt de Mirkwood était super, j’étais mal à l’aise, comme j’imagine que Bilbo l’est à ce moment-là. Lake-town était aussi très intéressante à voir. Le passage avec Gandalf à Dol Guldur était fantastique, à mon avis c’est l’un des plus réussis du film. Smaug est wahou ! Avec cette voix… J’ai adoré la conversation avec Bilbo, qui fait un peu écho avec la scène de Gollum je trouve. Les scènes d’action étaient très dynamiques, et on trouve plein de clins d’œil et d’humour ! J’ai beaucoup ri avec le médaillon de Gloïn et Legolas.

Malgré quelques éléments qui me chagrinent dans ce deuxième opus, je suis très contente de ce film et j’ai hâte de pouvoir m’offrir la version longue en fin d’année, peu avant la sortie du dernier, qui a intérêt à me mettre une claque pour achever l’histoire en beauté ! Surtout qu’il y a un sacré potentiel…

Publicités

Une réflexion sur “The Hobbit: The Desolation of Smaug (2013)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s