Imaginales 2014 + petite visite de Nancy

[Article de mai 2014]

imaginales2014

Je trouve qu’une semaine pour faire mon retour sur les Imaginales, c’est tout à fait correct ! Je vous préviens de suite qu’il sera très parcellaire, car j’ai pris peu de photos et n’ai pas le courage de vous pondre un énorme article. Vous en trouverez d’autres beaucoup plus détaillés sur la blogosphère (comme celui de mon amie Dawn, qui y a passé quatre jours). Je vais donc me concentrer sur ce que je souhaite retenir du festival de cette année ! (Je ne promets pas de ne pas avoir mélangé l’ordre des choses…)

Avec mon chéri, nous sommes arrivés à 10h tapantes, complètement épuisés de nos sept heures de route de la veille et de notre petite nuit. Après un premier tour très rapide des stands pas encore occupés par les auteurs, je repère Jean-Luc Marcastel, auteur très sympathique dont j’avais beaucoup apprécié les deux premiers tomes de Louis le Galoup. Je venais avec l’idée fixe de lui prendre le premier tome de Frankia, ainsi fut fait ! Discussion très agréable, M. Marcastel fait définitivement partie de ces auteurs que je serai toujours ravie de croiser en salon ! Le deuxième gros arrêt fut pour John Lang, chez qui il n’y avait encore personne (ce ne fut pas le cas l’après-midi où la queue était impressionnante !) Je l’avais déjà vu (notamment lors d’un concert du Naheulband) mais n’avais encore jamais eu l’occasion de lui parler, et je dois dire que ça vaut le détour ! Il est drôle et accessible, et il a même accepté qu’on fasse un deuxième lancer de dé (comprendra qui pourra !). J’adore ce qu’il fait et ce n’est pas près de changer, même si je suis loin de connaître tout le canon Naheulbeuk. En plus il avait un T-shirt Team Sheldon.

imaginales20146
John Lang

Ensuite, direction le stand de L’Homme Sans Nom. Comme je l’ai expliqué à Magali Villeneuve, j’avais réservé une partie de mon budget pour prendre son premier tome de La Dernière Terre ! Pendant qu’Alexandre Dainche (dit Nalex si j’ai bien compris !) dédicaçait à son tour le nouveau venu dans ma PAL, je m’empresse de chercher Fanny qui venait d’arriver. Cette rencontre a été un vrai bonheur. Elle et son chéri sont adorable, d’une grande gentillesse, et je pense que quelque part on devait être trop mignonnes, embarrassées comme nous étions de nous rencontrer « pour de vrai » et d’échanger le cadeau qu’on s’était apporté. Elle m’a très gentiment offert Graveney Hall, un roman que j’ai repéré il y a peu sur la blogo et que j’ai hâte de découvrir ! Merci Fanny ! Cette édition 2014 restera marquée par ces moments géniaux.

imaginales20142
Silène Edgar en train d’envoyer un texto à Syven. Si si.

Après avoir remercié Nalex pour son dessin de Feor (j’ai hâte de découvrir ce personnage maintenant !) et mon chéri pour avoir attendu à ma place, nous sommes allés tous les quatre voir Sire Cédric. Je lui ai donné les deux romans que j’avais apportés à dédicacer et j’ai légèrement poussé Fanny à prendre De fièvre et de sang, que j’ai adoré lorsque je l’ai lu l’an dernier. J’ai demandé à Sire Cédric de me faire un beau sourire pour une photo et j’avoue que j’ai eu du mal à la prendre (hum hum, chacun ses faiblesses). Après ça, nous avons repéré Silène Edgar, et comme Fanny voulait prendre 14 – 14, c’était un bon choix. J’ai trouvé cette auteure rigolote comme tout, et ça m’a fait plaisir de la voir ravie par ma chronique. Je lui ai même expliqué que j’avais acheté son livre parce que Syven (que je n’ai encore jamais rencontrée) le conseillait fortement, et elle lui a envoyé un sms en direct live pour le lui dire ! Ma photo le prouve d’ailleurs. C’est une très belle rencontre, je suis juste un peu déçue que Paul Beorn n’ait pas été à sa place de quasiment toute la journée, la dédicace de Silène se sent seule dans mon exemplaire de 14 – 14 !

imaginales20141
Sire Cédric et son sourire…

J’ai laissé Fanny acheter son exemplaire et suis partie voir Andréa Schwartz pour lui faire dédicacer le premier tome de Kel, acheté sur le festival l’année dernière après son départ. J’ai pris le tome 2 au passage. Avant d’aller déjeuner, j’ai réussi à obtenir un petit dessin de Pierre Dubois sur Contes de crime, mais je n’ai pas vraiment eu l’occasion de lui parler de son livre. J’ai enfin vu Dawn, venue avec Maia, Tsuki et Méli. Elle avait pensé à moi et pris avec elle Montres enchantées, lot que j’ai gagné au concours pour les deux ans de son blog. Merci encore ma belle, j’ai hâte de le lire ! Nous avons déjeuné avec Dawn, Méli, Fanny et son chéri. (Vive la Mie Câline ! J’adore toujours autant leurs cookies…)

imaginales20143
Andréa Schwartz
imaginales20144
Pierre Dubois

L’après-midi fut d’abord consacré à Stéphane Soutoul, pour faire dédicacer sa nouvelle dans Saisons païennes. Toujours un plaisir de le voir ! Un peu désœuvrés car tous les auteurs n’étaient pas encore revenus de la pause déjeuner, nous sommes allés écouter un peu la conférence « Récits celtiques », et évidemment Jaworski a bluffé tout le monde. Cet homme sait tellement de choses, c’en est fascinant et effrayant. Dans le désordre, je suis passée au Chat Noir pour faire dédicacer un peu plus Montres enchantées et Saisons païennes, j’ai poursuivi avec Jaworski enfin revenu à son stand et demandé autant que John Lang (les deux étaient à côté, je vous raconte pas le bazar !). J’ai fait dédicacer Gagner la guerre (toujours en cours de lecture à ce jour, ce livre est génial mais tellement ÉNORME) et quelques nouvelles, et j’ai eu le plaisir de papoter un peu avec lui. Il m’a notamment dit qu’en effet, le premier tome de Même pas mort devrait sortir en poche l’an prochain. Mouhahahaha ! Je le veux.

imaginales20147
Jean-Philippe Jaworski
imaginales20148
John Lang ET Jean-Philippe Jaworski, devant une marée humaine

J’ai aussi pas mal parlé avec Sophie Dabat de son essai Bit-lit !. Il y a eu également quelque part dans la journée Vanessa Terral et Georgia Caldera, à nouveau Jean-Luc Marcastel (j’avais oublié de lui faire signer sa nouvelle dans Cœurs de loups, alors que c’est ma préférée du recueil !), Lionel Davoust et Sylvie Miller (à qui j’ai pris l’anthologie de l’année, Bardes et Sirènes), le directeur de Moutons électriques André-François Ruaud (il m’a convaincue, j’achète Les nombreux mondes de Jane Austen dès demain !)… On a terminé en assistant à une partie de la conférence sur La Première Guerre mondiale (Didier Daeninckx et Gilles Laporte sont eux aussi impressionnants d’érudition !), puis nous sommes allés dans le centre d’Épinal, à la Galerie du Bailli, pour voir l’exposition de Juan Miguel Aguilera.

imaginales201410
Sophie Dabat
imaginales20149
De gauche à droite : Pierre Pevel, Antoine Rouaud et Vanessa Terral
imaginales201411
Exposition Juan Miguel Aguilera
imaginales201412
Exposition Juan Miguel Aguilera

Mes regrets sont de ne pas avoir vue Estelle Faye (alors que j’avais pris La dernière lame avec moi !), que Justine Niogret et Alain Damasio n’aient pas été présents et de ne pas avoir vu davantage les copines. J’ai également constaté que ce n’était pas un bon plan de venir avec beaucoup de livres. J’ai littéralement couru après les auteurs pour les dédicaces. Je me dis donc qu’il faudra que je mette des sous de côté exprès si j’y retourne l’année prochaine, quitte à claquer plusieurs centaines d’euros mais pour profiter pleinement, au gré des rencontres et des auteurs qui se libèrent. et si je dois avoir un coup de cœur cette année, ce n’est pas pour un auteur puisque je n’ai pas fait de « découverte », mais bien pour Fanny. J’espère que c’est une belle et longue amitié qui est née le week-end dernier !

imaginales201419
Ce qu’on a rapporté du week-end, y compris ce qu’on avait à l’aller
imaginales201420
Les nouveautés !

À présent quelques mots sur Nancy, où nous nous sommes arrêtés dimanche avant de reprendre la route de Lille. Il faisait un temps véritablement splendide, au point que nous avons rapidement fait attention à rester le plus possible dans l’ombre ! Notre visite, faute de temps, s’est concentrée sur « l’ensemble XVIIIème », c’est-à-dire les aménagements faits sous Stanislas Leszczynski, qui a donné son nom à la plus belle place de la ville. Nous avons aussi adoré la place d’Alliance, pour son calme et sa jolie simplicité. J’espère pouvoir y retourner et visiter les rues du vieux centre et quelques musées. Je ne dis rien de plus et vous laisse sur quelques photos.

imaginales201413
Petite vue de la place Stanislas
imaginales201414
Le monument de la Place d’Alliance
imaginales201415
Une fontaine de la place Stanislas
imaginales201416
L’Arc de la place Stanislas
imaginales201417
Le Parc de la Pépinière
imaginales201418
Le Parc de la Pépinière
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s