Halliennales 2014

[Article d’octobre 2014]

halliennales2014Le voici le voilà, mon compte-rendu des Halliennales ! Il sera plus court que les années précédentes, car je n’ai pas été raisonnable du tout… Et en tête de linotte que je suis, j’ai oublié mon appareil photo à la maison. J’ai donc seulement fait deux-trois photos pourries (la qualité des photos hein, pas les gens dessus !) et dépensé toute ma cagnotte, avant de fuir lâchement pour éviter de faire des folies. (Je précise que je raconte d’une façon qui paraît chronologique, mais il est bien possible que j’aie mélangé l’ordre des évènements…) Pour plus de photos et d’autres comptes-rendus, je vous conseille la page Facebook de l’évènement qui a partagé plein de choses.

Nous sommes arrivés sur le coup de midi et demi, et aussitôt je suis allée zyeuter les auteurs qui n’étaient pas encore partis en pause déjeuner et oh, joie ! Syven était là, dispo et tout, pas de queue (je vous raconte pas le monde pour Sophie Jomain, Cassandra O’Donnel, Olivier Peru et Georgia Caldera !), donc j’en ai odieusement profité pour lui faire dédicacer Subliminale que j’ai terminé il y a peu. Comme une nouille, j’avais apporté Au Sortir de l’ombre, sauf que je l’ai acheté via le site de l’éditeur et qu’il me l’avait envoyé dédicacé… Ahem… Mais j’avais de quoi me rattraper, vu que je voulais racheter La Guerrière fantôme, que j’ai tellement aimé (et qui est tellement BEAU) qu’il me le fallait dans ma bibliothèque, le numérique ne suffisant pas. Syven est comme je l’imaginais et comme Silène Edgar en parle : gentille et abordable, elle aime son boulot et ça se sent. Saviez-vous qu’elle a commencé à créer le monde dans lequel évolue Siwès quand elle était ado ? Je ne l’aurais jamais deviné !

Après cette excellente entrée en matière, j’ai déjeuné avec les coupines lilloises : Dawn, Cassiopée, Maia, ainsi que Tsuki. C’était l’occasion de papoter un peu parce que sinon c’est vrai qu’on n’a pas eu trop le temps…

On a ensuite fait un vrai tour du salon (en restant dans la salle principale, après coup je regrette de ne pas être allée dans la salle des Lucioles ni sur le terrain de Quidditch improvisé, et j’ai oublié d’aller saluer Anthelme, qui était en pause déjeuner quand je suis passée), en repérant les auteurs pour la tournée de l’après-midi et les stands du marché fantastique susceptible de me faire allonger la monnaie. En finissant le tour, on n’a pas pu s’empêcher de fouiller dans les bacs de livres d’occasion, et d’en prendre plusieurs… C’est maaaaaaal !

halliennales20141

halliennales20142

Certains auteurs étaient revenus, alors je suis allée voir Jean-Luc Bizien. Cassie me parle de Vuk Kovasevic depuis si longtemps que la réédition du premeir tome était un excellent prétexte pour sauter le pas de l’achat. Ce monsieur est en effet un personnage, et il me tarde de découvrir cette saga dont on vante beaucoup l’originalité.

halliennales20143J’ai ensuite fait la connaissance d’Estelle Faye. J’étais bien triste de ne pas avoir La Voie des Oracles à faire dédicacer (le petit fourbe est arrivé lundi dans ma BAL), alors je me suis vengée avec La dernière lame et j’ai craqué pour Porcelaine, que j’avais déjà voulu acheter l’an dernier mais dont je m’étais détournée avec courage. Elle est très sympa aussi, et je suis bien contente d’avoir reçu le tome 1 de La Voie des Oracles par Babelio afin de la découvrir sur un texte plus long que La Suriedad (dont elle n’exclut pas de développer l’univers un jour, ce serait chouette !).

Cindy Van Wilder étant juste à côté, j’en ai profité pour faire dédicacer le tome 1 des Outrepasseurs. Elle est pleine de vie, et la quantité de bonnes critiques sur ce roman jeunesse me donne envie de m’y plonger rapidement. Ça tombe bien, on me l’a conseillé dans le cadre du concours des 3 ans du blog. J’irai peut-être dimanche à un autre salon où elle sera présente également.

Je suis retournée du côté du marché artisanal où j’ai craqué pour des MP de personnages de séries littéraires ou télévisées en mode chibi. Le choix a été dur, entre Harry Potter, Kaamelot, le Seigneur des Anneaux, le Hobbit, Le Trône de fer et j’en passe…

Après ça, je me suis honteusement incrustée avec Dawn et Blandine qui faisaient la queue en prévision du retour de Georgia Caldera, pendant que Cassie, tel un feu follet, allait d’auteur en auteur pour leur prodiguer tous les soins nécessaires (je parle de thé et de café, à quoi pensiez-vous donc ?). L’attente fut longue, mais l’ambiance sympathique a su triompher des pieds martyrisés, et je suis repartie contente d’avoir échangé avec l’auteur sur Victorian Fantasy, dont je guetterai la sortie du tome 2. En attendant, il faut que je m’attaque à Déliquescence !

Nous étions déjà bien fatigués à ce stade (et lucides quant à l’état de notre porte-monnaie), alors nous sommes partis rejoindre un ami de chéri pour passer l’après-midi tranquillement. Et le soir, nous avons dîné au Tir Na Nog avec Dawn, son chéri, Cassie et deux potes. Si vous passez sur Lille, je vous conseille ce restau ! Leur point faible, c’est les frites et des serveurs un peu débordés, mais leur amabilité compensent bien, et puis la viande est apparemment excellente (je ne sais pas, j’ai mangé des gambas, c’était bon). J’ai aussi beaucoup aimé le cadre, et la carte des boissons comme le menu sont très fournis. Une bonne adresse quoi ! Pour bien finir la soirée, on est allés à 4 à la Boulangerie Bar, et j’ai goûté au Diplomatico, c’est trop bon !

halliennales20144

Voilà, c’était encore une fois une chouette édition et une très bonne journée même si je l’ai un peu « survolée ». Entre la fatigue de la semaine et de la route, les conditions n’étaient pas optimales mais c’est pas grave. Pour l’année prochaine, je me demande si je ne prendrai pas mon lundi, histoire de pouvoir me reposer un peu pendant le week-end, parce que cette semaine est rude…

halliennales20148

halliennales20146

Pour les images, de haut en bas : l’affiche des Halliennales réalisée par Olivier Peru ; Syven surprise (je suis pas cool, je préviens même pas !) ; Jean-Luc Bizien en pleine dédicace ; Estelle Faye dans le même état ; Georgia Calddera en pleine conversation, le coussin Loki en premier plan ; les bouquins emportés pour dédicace ; ce que j’ai rapporté du salon.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s