♥ Le Château des Étoiles, n° 1 : Le Secret de l’éther – Alex Alice

[Chronique de mai 2014]

lechateaudesetoilesn1Au rayon BD du Furet, je suis tombée sur une sorte de journal imprimé en couleur, qui m’a tout de suite rappelé les journaux feuilletons du XIXème et un peu les illustrés du XXème, auxquels ont pouvait s’abonner ou qu’on achetait quand on avait un peu d’argent de poche. La première page joue beaucoup sur le côté vieux journal en tout cas, avec une mise en page tout à fait dans cet esprit. En l’ouvrant, j’ai vu la date pour le début de l’histoire : 1868. Il n’en fallait pas plus pour me donner envie, et le petit prix (2,95€) a achevé de me convaincre. Le titre de ce journal-BD est Le Château des étoiles, n° 1 : Le Secret de l’éther.

Marie Dulac, aéronaute reconnue, souhaite à tout prix prouver l’existence de l’éther. Elle entreprend donc de monter en ballon à 11 000 mètres pour faire une expérience dans ce sens. Malheureusement, quelque chose tourne mal et elle disparaît, tandis que son journal de bord chute vers le sol. Un an plus tard (1869), son fils Séraphin est tout aussi intéressé que sa maman par l’éther. Un étrange courrier venu de Bavière somme son père de venir récupérer le journal, mais les choses ne vont pas être si simples.

lechateaudesetoilesn11-copie-1C’est un petit coup de cœur pour cette BD au format original, qui renoue avec les traditions des feuilletons d’aventure et propose une histoire classique mais accrocheuse, dans la lignée de Jules Verne. Le dessinateur (et scénariste il me semble)  Alex Alice offre un dessin dans de beaux tons clairs ou pastel, avec une ambiance légèrement steampunk par certains vêtements et la mise en scène de machines dans les tons dorés, cuivre et bronze, mais surtout résolument XIXème (les théories sur l’éther existaient effectivement à cette époque). Séraphin et son père vivent à Lille, et ça a vraiment été chouette de voir la vision du dessinateur sur cette ville que je commence à bien connaître. L’industrialisation de l’époque est bien rendue, et on touche à des thèmes forts, notamment la mine…

La partie en Bavière est également pleine de surprise, et l’ancrage dans l’Histoire est très satisfaisant pour une enthousiaste comme moi. Je ne veux pas en dire trop, mais pensez au monarque de la Bavière à cette époque, et au contexte historique européen, vous verrez que ce premier numéro recèle de références intéressantes ! Il s’achève sur un petit cliffhanger et une bonne touche d’humour, qui me rend impatiente pour le numéro 2.

La dernière page fait vraiment page de journal, avec des articles sur un incident produit en gare de Lille et sur un opéra, qui donne un côté vraiment réaliste à cette BD-journal déjà très plaisante. Le numéro 2 doit paraître pour début juin, et 3 numéros sont pour l’instant prévus (mai – juin – juillet). Je trouve cette idée vraiment intéressante, surtout que je suis dans un période où mes lectures doivent se ralentir et que la meilleure façon de continuer à lire que j’ai trouvée est de choisir des petits ouvrages. Bref, je vous conseille très fortement cette BD plus que sympathique !

ChallengeXIXeme2

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s