Fille d’Hécate, tome 1 : La Voie de la Sorcière – Cécile Guillot

[Chronique de mai 2014]

Aussitôt fini Confessions d’une fan de Jane Austen, je me suis relancée dans mon défi pour les Imaginales avec une courte lecture des Éditions du Chat Noir signée Cécile Guillot, intitulée Fille d’Hécate, tome 1 : La Voie de la Sorcière.

hecate1Maëlys est en M2 de psychologie à Aix-en-Provence et s’apprête à entamer son second semestre. Alors qu’elle vient de récupérer ses documents de cours au secrétariat, elle percute un jeune homme qui profite de ce qu’elle s’excuse de sa maladresse pour la convaincre de participer à une expérience qu’il mène dans le cadre de ses études. Ne se sentant pas en position de refuser, Maëlys le suit et vit une expérience étrange. Elle apprend rapidement qu’elle a un don d’empathie très prononcé, qui cache peut-être bien plus de pouvoirs. Décidant d’en apprendre plus sur elle-même, elle va bientôt découvrir qu’elle est une sorcière.

Sachant dès le début de ma lecture qu’il s’agit d’un tome introductif et volontairement court, je me suis laissée prendre au jeu et j’ai été embarquée tout de suite. C’est exactement ce que je vous ai décrit ci-dessus. On découvre au jour le jour, en même temps que Maëlys qui est la narratrice, le monde des sorcières et de la Wicca. Elle fait la rencontre au début d’Alexandre, jeune homme aux humeurs changeantes mais qui va l’aider à appréhender les pouvoirs qu’elle se découvre, et du professeur d’Alexandre M. Martinez, qui mène leurs expériences. En cherchant des informations sur son don, elle trouve une boutique « Chez Lydia » et va se lier avec la fille de la patronne, Dorine, qui est une sorcière également. On vit tout cela avec elle et très logiquement le lecteur s’identifie à ce personnage qui en parallèle continue sa vie « normale » : elle adopte un chaton qu’elle trouve dans la rue, suit ses cours, va travailler pour son stage dans un hôpital… Et son histoire personnelle nous la rend encore plus proche, car elle a vécu des choses difficiles.

Malgré le peu d’action présent dans ce premier tome, les pages se tournent très facilement, car on est avide nous aussi d’en apprendre plus sur la Wicca et sur les pouvoirs de Maëlys. Il y a également des passages  dédiés à l’introspection qui poussent à réfléchir au sens que l’on veut donner à sa vie et à la vie en général. Le style est fluide, très agréable et réussit à distiller du fantastique ancien dans notre modernité monotone. Les échanges de mails dynamisent bien le récit et l’ancrent dans la réalité. J’ai aussi beaucoup apprécié la façon de Cécile Guillot de nous présenter la Wicca. Mes quelques approches de ce mouvement m’avaient laissé un assez mauvais souvenir : les néophytes sont mal vus, les concepts obtus, c’est une religion archaïque… Moi qui ne suis pas du tout religieuse, ça ne me plaisait pas vraiment. Et puis dans True Blood, c’est vachement flippant ! Dans ce petit roman, la Wicca m’a fait un tout autre effet. Sérénité, recherche de soi, don aux autres, respect de la nature et du cycle de la vie… J’ai particulièrement apprécié les explications sur les trois phases de la Lune et la Déesse. J’ai aimé l’aspect non sectaire, avec la prise en compte de croyances très diverses, la souplesse des rites et l’importance de donner de soi, de s’investir. Bref, ça me donne envie d’en savoir un peu plus !

La fin est alléchante, car l’auteure nous promet une nouvelle intrigue et plus de découvertes sur les sorcières. Ce n’est pas une happy end, on sent que Maëlys n’est pas au bout de ses peines. J’ai hâte de découvrir la suite, et je pense que la lecture du tome 2 ne tardera pas trop puisqu’il est également court, et il me semble que je l’avais acheté en même temps que le tome 1 lors de promotions !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s