Anges d’Apocalypse, tome 5 : La Caresse des Aurores & Spin-off : Le Baiser défendu – Stéphane Soutoul

J’ai profité du Cold Winter Challenge pour glisser dans mes lectures hivernales le dernier tome de la saga d’urban fantasy de Stéphane Soutoul. Alors, verdict ?

anges-dapo-t5Dans La Caresse des Aurores, Syldia et son entourage doivent finalement faire face à Némésis. Leur victoire n’est rien moins que sûre depuis que leur ennemie s’est constitué une garde personnelle redoutable. La famille humaine de Syldia se trouve également bien trop exposée au danger…

J’ai ressenti une différence dans les deux derniers tomes de la saga par rapport aux trois premiers. Je les ai trouvés plus dynamiques avec une intrigue qui déploie son potentiel. De mon point de vue, il y a donc une amélioration au fil des tomes. Cependant, les défauts présents dès le début n’ont pas disparu – et j’ai parfois eu moins de patience. Le style, notamment, n’a pas été vraiment pour me plaire.

Syldia s’adresse souvent directement au lecteur. Trop souvent même, et pour dire sans cesse la même chose, rabattre les mêmes blagues toutes faites sur sa guigne, son mauvais caractère… L’humour n’a simplement pas été de ceux qui fonctionnent sur moi. Les descriptions m’ont aussi paru terriblement lourdes et maladroites et là encore trop répétitives, au point de vraiment m’agacer quand je lisais pour la énième fois à quel point truc est beau. Ce sont des phrases du genre « sa beauté pâle revendiquait sur quiconque le regardait un charme certain », « avec sa décoration choisie, le lieu se voulait [insérer ici un quelconque adjectif] »… Et c’est vraiment dommage, car j’ai beaucoup aimé la plume de l’auteur dans d’autres textes.

Revenons à l’intrigue elle-même. Il est toujours délicat de clore une série, mais Stéphane Soutoul s’en est très bien tiré. L’action et les temps calmes se succèdent bien, il y a des rebondissements, de sacrées émotions et, surtout, j’ai trouvé la fin satisfaisante. L’univers est resté cohérent, quoique développé avec parcimonie. Il y a pas mal de personnages, de premier ou second rang selon l’importance qu’ils prennent dans l’histoire. Je retiendrai en particulier Nathan que j’ai apprécié dès  le début de la saga, ainsi que Jillian/Pestilence. Je n’ai pas particulièrement adhéré à l’histoire d’amour de Syldia mais comme ça n’a jamais pris trop de place dans l’histoire, ça ne m’a pas dérangée.

Pour conclure sur cette saga, il est sympathique d’avoir exploité le mythe des Cavalières – ici des Cavalières de l’Apocalypse – qui tentent de se reconvertir dans notre monde moderne et d’avoir créé une héroïne « double », Syldia/Samantha. Avoir placé l’action essentiellement à Toronto est également un plus qui démarque la saga d’autres du même genre. L’intrigue principale, révélée pleinement dans le tome 4, n’est pas non plus sans saveur. Je regrette simplement une héroïne peu attachante et un style que j’ai fini par trouver vraiment lourd. Question de goût personnel !

le-baiser-defenduQuant à ce petit spin-off intitulé Le Baiser défendu, il se situe après la fin de la saga. On y retrouve Nathan, qui s’emploie à aider une jeune fille dans une situation difficile qu’il connaît bien. Cette courte nouvelle n’apportera rien à une personne qui n’a pas lu toute la saga, c’est surtout destiné aux fans. Cela donne une petite idée de ce que devient la vie de Nathan. J’aurais bien aimé avoir son point de vue pour une fois, ayant eu celui de Syldia/Sam pendant toute la série, mais on retrouve une narratrice féminine, qu’on n’a pas le temps d’apprendre à bien connaître et qui est un peu pâlotte. Ce n’est pas un indispensable donc, même si Nathan méritait effectivement un petit quelque chose pour lui !

cold-winter

Publicités

5 réflexions sur “Anges d’Apocalypse, tome 5 : La Caresse des Aurores & Spin-off : Le Baiser défendu – Stéphane Soutoul

  1. C’est vrai qu’il est important de pouvoir s’attacher à une héroïne ! Je ne sais pas si je tenterai cette saga, à voir si l’occasion se présente… Merci pour ton avis objectif 🙂

    J'aime

  2. Coucou
    Je n’ai jamais trop été attachée à Syldia je la préférais en Sam qui me paraissait plus mature bizarrement
    J’aurais préféré une alternance de point de vue de toutes les soeurs ça m’a ennuyé que ce soit toujours la même et très égoïste en plus

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s