Jersey Boys (2014)

[Chronique de juillet 2014]

On est pas mal allés au cinéma ces derniers temps, on a bien profité du Printemps du cinéma. Vous allez donc avoir plusieurs chroniques de films dans les jours qui viennent ! Commençons avec Jersey Boys, que nous n’avions pas l’intention d’aller voir (on comptait attendre sa sortie dvd). Pour tout vous dire, on s’est gourés de salle. Oui oui. Morts de rire et embarrassés, mais franchement, on aurait pu tomber sur pire que le dernier Clint Eastwood ! On voulait voir Le conte de la princesse Kaguya, mais ne vous en faites pas, on l’a vu aussi (à 3,50€ la séance, on va pas cracher dans la soupe).

jerseyboysposterJersey Boys, c’est une adaptation d’une music-hall de Broadway qui raconte la formation, les succès et les déboires du groupe américain The Four Seasons et du chanteur Frankie Valli.

Autant continuer à être honnête : certes, ces noms me disaient quelque chose, mais de façon plus que floue. J’ai reconnu de nombreux tubes, et j’ai fini par remettre Frankie Valli d’où je le connaissais : le générique de Grease ! C’est donc sans aucun a priori que j’ai vu ce film, et je dois dire que j’ai passé un très bon moment. Il y a bien quelques petites choses qui m’ont moins plu, mais c’est à la marge. Il s’agit, par exemple, de la tendance mafieuse de la plupart des personnages. Frankie, mais surtout Tommy, Nikie et le vieux dont j’ai oublié le nom viennent du New Jersey, dans un quartier italien et sont des délinquants, voire des mecs bien connus du milieu. Alors les accents, les claques dans le cou et tutti quanti, ça peut être un peu lassant, mais heureusement ce n’est pas l’essentiel du film et ça passe assez bien, surtout quand il y a une petite touche d’humour. L’acteur qui interprète Frankie Valli a fait un gros travail sur le chant, comme les autres, mais il force un peu trop le côté voix de canard que le véritable chanteur n’utilise pas si souvent au final (je me suis écouté des best of hier).

Le côté chanson toutes les cinq minutes aurait pu me gonfler mais pas du tout, c’était super sympa et bien intégré. Je battais souvent la mesure et je me disais « ah c’est eux ça aussi ! » Clint Eastwood a repris à Broadway l’idée des apartés des personnages pour raconter l’histoire. Les quatre acteurs principaux s’adressent directement à la caméra, et donc au spectateur, et ça fait très naturel, c’est un joli tour qui n’est pas si souvent réussi ! Le film fait plus de deux heures et il n’y a pas d’action à proprement parler mais je ne me suis pas du tout ennuyée. Ce qui ne gâche rien, c’est que certains acteurs sont assez choupis et certains personnages sont plutôt drôles !

En bref, je suis très contente de voir que Clint Eastwood réussit encore à faire un film différent des précédents mais très réussi, qui pourra vous plaire que vous soyez fan de ce groupe ou pas !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s