Saisons païennes, Lughnasadh : Ce qui nous lie – Cécile Guillot

[Chronique d’août 2014]

Dans le recueil Saisons païennes, la nouvelle de l’été, des grosses chaleurs et des moissons a été écrite par Cécile Guillot et met en scène Dorine, une jeune sorcière, la veille de son mariage.

Ce qui nous lie fait dix pages, elle est donc très courte. C’est l’occasion de revoir Dorine, croisée dans Fille d’Hécate, quelques années avant les événements du roman. Néanmoins, dans ces quelques pages, Cécile Guillot réussit à aborder les thèmes de Lughnasadh et des traditions celtiques, comme le handfasting. C’est agréable à lire, dans le style simple qu’affectionne l’auteure, mais c’est vraiment trop court à mon goût, de ce fait je ne peux pas en dire grand-chose… C’est un bonus d’avoir lu La Voie de la Sorcière, ça donne un peu plus de relief aux personnages. On sent bien l’importance de la Wicca mais l’intrigue se déroule très rapidement et la nouvelle ne s’achève pas à proprement parler sur une chute.

Cette petite nouvelle permet de se replonger dans l’univers de Cécile Guillot et me rappelle que j’ai le deuxième tome de Fille d’Hécate qui m’attend ! J’ai aussi très envie de découvrir le roman Lughnasadh de Pat McMurphy…

lammasÀ présent, quelques mots sur Lughnasadh. Il s’agit d’une fête religieuse de la mythologie celtique. En irlandais moderne, Lúnasa est le nom du mois d’août. Lughnasadh signifie « assemblée de Lug », le dieu-roi qui représente la Souveraineté et l’Homme primordial. Elle a lieu le 1er août, symboliquement pendant la période des récoltes, approximativement à mi-chemin entre le solstice d’été et l’équinoxe d’automne. C’est l’une des quatre fêtes des saisons avec Samain, Imbolc et Beltane. Lug est présent sous des formes variées et complexes dans la mythologie celtique des îles britanniques.

Dans la société celtique, le roi Lug est célébré dans sa fonction de redistributeur des richesses et d’équité, sous l’autorité des druides. C’est une trêve militaire qui célèbre la paix, l’amitié, l’abondance et la prospérité. Elle est obligatoire et réunit les trois classes (sacerdotale, guerrière et artisanale). Elle est décrite comme une foire de commerce, mais aussi une occasion de régler les contentieux, de célébrer des mariages, d’entendre des poètes et des musiciens. Il n’y a pas de cérémonie religieuse mais on y fait des jeux et des courses, notamment “the Tailteann Games”. On visitait aussi les puits sacrés. Des chercheurs disent que des preuves montrent que certains rites comprenaient une offrande du premier épi de maïs, une fête avec la nourriture nouvelle et des myrtilles, le sacrifice d’un taureau et une dance rituelle. Ces rites prenaient place au sommet de collines ou de montagnes. La coutume d’escalader collines et montagnes a survécu à certains endroits, bien que cette tradition ait souvent été récupérée par la religion chrétienne comme pèlerinage.

Il existe un équivalent gaulois, le « Concilium Galliarum » : l’assemblée des Gaules. Dans la mythologie celtique gauloise, Lug a pour emblème symbolique la lance, la harpe, le sanglier et la fronde, mais aussi plus trivialement la tige ou paille, le fil ou la corde, le crin ou le poil, le lien ou l’attache. L’importance de Lug en Gaule et dans les régions anciennement celtes est attestée par un certain nombre de toponymes dont les plus connus sont Lugdunum (Lyon) et Laon en France. Lug est associé à la lumière stellaire, complémentaire de Belenos associé à la lumière solaire. Il apparaît en père de la création, véritable spécialiste de la communication et protecteur des arts.

Mes informations proviennent des Wikipédia français et anglais. Cette année, Lughnasadh s’annonce en effet comme une chaude journée chez moi… Et on peut dire que c’est la moisson aussi vu que je vais faire les magasins sur Lille une dernière fois ! Le prochain article de la LC portera sur Mabon, fête totalement inconnue pour moi, ça va être sympa !

lcsaisonspaiennes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s