Upstairs Downstairs (2010)

[Chronique de septembre 2014]

En fan de Downton Abbey que je suis, j’ai évidemment tourné mes regards vers une autre série similaire, Upstairs Downstairs. Si en effet le principe de départ est le même, les deux séries s’avèrent très différentes, tant au niveau de leurs intrigues que de leur qualité…

ud2

Sir Hallam Holland et son épouse Lady Agnes viennent de s’installer au 165 Eaton Place à Londres après avoir vécu au États-Unis. Sir Hallam est diplomate, une fonction difficile à exercer lorsqu’un certain Adolf Hitler commence à avoir des vues les pays voisins. Aussitôt arrivée, Lady Agnes entreprend de recruter la domesticité. On suit donc à la fois la famille de notables et les servants.

Il faut savoir que cette série fait suite à une série du même nom diffusée dans les années 70 et qui avait eu beaucoup de succès. Le personnage de Rose Buck, la gouvernante, existait d’ailleurs dans la première série et a été repris par la même actrice, faisant ainsi la continuité pour les Britanniques qui avaient suivi à l’époque. Je n’ai pas vu la vieille version et je ne pense pas la regarder.

Dès le début, un problème de taille s’est présenté : les personnages ne sont pas attachants. La plupart sont mesquins voire vraiment méchants et je n’ai pas pris plaisir à les suivre. Un épisode ou deux m’ont redonné espoir, je voyais un personnage bien partir et pouf il retombait ensuite. Ceux « d’en haut » sont vraiment insupportables, même Hallam que j’aimais bien pendant un moment. La palme est remportée par Lady Persie. Ils se disent respectables mais leurs fréquentations disent le contraire… Le Duc de Kent n’était pas vraiment un modèle à suivre. J’ai eu horreur de ce personnage, vraiment. Il n’y a guère que Pamela et Blanche que j’ai pu voir sans déplaisir. Ceux « d’en bas » ne valent pas beaucoup mieux, hélas… Johnny et Eunice sont mignons, à la limite, et Mr Amanjit, qui est entre les deux « mondes », rattrape un peu le niveau. Sans compter que les créateurs ont la fâcheuse tendance de faire des bonds dans le temps presque entre chaque épisode et d’en profiter pour faire disparaître des personnages, parfois sans explication, ou avec un prétexte bancal. Comment dans ce cas avoir envie de suivre la série ?

ud1

[Tous les personnages présents de façon récurrent dans la deuxième saison sont ici.]

La série a été diffusée pour la première fois la même année que Downton et je crois qu’elle a beaucoup souffert de cette concurrence, à juste titre. En haut, les intrigues sont souvent politiques, plutôt ennuyeuses. L’aspect drama n’est pas très réussi, avec des péripéties et des chutes attendues, et des choses franchement peu crédibles. En bas, on tombe carrément dans le mauvais soap américain… J’ai regardé les derniers épisodes (il n’y en a pourtant que 9 sur 2 saisons !) en faisant plus attention à mon coloriage qu’à la télé. Je pense que la façon dont s’achève la série, assez brutalement suite à son annulation, a dû en horrifier plus d’un, mais pour ma part ça me semble conforme au reste de la série et mérité pour les personnages. (Ouais, je suis méchante !)

Bon allez, quelques points positifs quand même. Si la musique n’est pas terrible, en revanche les décors et costumes ne sont pas trop mal (à part quelques faux fonds vraiment maladroits). Je n’ai rien à redire non plus sur le jeu des acteurs. Ce sont les personnages qui me débectent, pas ceux qui les interprètent. Il y a tout de même quelques arcs narratifs qui m’ont plu, en premier lieu celui de Lotte et plus tard celui de Blanche. Le contexte historique n’est pas mon préféré mais n’est pas dénué d’intérêt.

Upstairs Downstairs: episode three

[J’ai bien aimé cet épisode (02×03). C’était amusant de voir Emilia Fox dans un tel rôle après qu’elle a interprété un personnage aussi réservé que Mrs de Winter dans Rebecca !]

En somme, cette série ne m’a pas conquise, mais je ne suis pas étonnée si d’autres apprécient. Et puis c’est difficile de tenir la comparaison face à l’excellent Downton Abbey

Publicités

2 réflexions sur “Upstairs Downstairs (2010)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s