Beauty and the Beast (2017)

Quitte à laisser conjoint et bébé à la maison et à me taper la VF, il FALLAIT que je voie le dernier « live-action » de Disney, qui est le remake de l’un de mes dessins animés préférés : La Belle et la Bête.

Le pitch n’a pas changé : dans son petit village, Belle ne se sent pas à sa place. Lorsque son père est fait prisonnier d’un château enchanté par une bête monstrueuse, elle prend volontairement sa place.

Tout en étant lucide sur les qualités (réelles) et les défauts (tout aussi réels) de ce film, je dois quand même dire que j’ai beaucoup aimé, ce qui va se transformer en « j’ai adoré » quand je pourrais profiter du film dans sa langue originale. J’aimerais vraiment que quelqu’un m’explique pourquoi le doublage français est devenu aussi mauvais. Ou alors c’est moi qui ai changé ? Il n’empêche que les films, en prises de vue réelle ou d’animation, des années 1990 et même début 2000 étaient doublés de manière correcte voire géniale. La version de 1991 de La Belle et la Bête est géniale en français, les chansons sonnent bien, la plupart des dialogues aussi. Quand j’ai vu Vaiana (déjà je déteste ce titre, Moana était mieux), j’ai trouvé les chansons assez bof ; je les apprécie bien plus depuis que je les écoute en anglais.

Dans le cas du film La Belle et la Bête, les chansons sont les mêmes que dans le dessin animé d’origine, mais souvent légèrement changées, et pas pour le mieux. Pourquoi remplacer des paroles qui riment par d’autres qui ne riment pas et collent moins bien ? Quant aux nouvelles, je ne peux pas dire que je les ai appréciées, alors que j’avais bien aimé en les écoutant en anglais sur Youtube. Bref, je ne comprends pas comment est fait le doublage. Et puis l’intérêt de la VO est aussi que ce sont véritablement les acteurs qui chantent, ce qui ne me semble pas être le cas pour la doublure française d’Emma Watson par exemple.

Ceci laissé de côté, quels autres défauts ai-je relevé ? Certaines scènes tournées pour être visionnées en 3D (la chambre de Belle, la bibliothèque) ont été très mal « passées » en 2D. Les images étaient floues, je n’ai pas pu en profiter. J’espère que ces défauts techniques seront corrigés pour la sortie en DVD/Blu-Ray.

Et je pense que j’ai fait le tour de ce que je considère vraiment comme des défauts ; le reste serait plutôt des choses que j’ai moins aimées, par exemple le parti pris d’intégrer davantage le film dans une période XVIIIème français et donc de mettre les costumes, coiffure, maquillage et bijoux qui vont avec. Remarquez, cela permet de voir une évolution entre le début du film où le Prince (pourquoi ne pas lui avoir donné de prénom ? ç’aurait été sympa et cohérent avec la modernisation voulue dans le film) est tout poudré pour accentuer encore sa vanité et la fin où, tout en reprenant les codes vestimentaires de l’époque, il est quand même vêtu plus sobrement. Cela permet également de contraster entre la simplicité charmante de Belle et le ridicule consommé de beaucoup d’autres personnages. Ce n’est toutefois par le « vrai » XVIIIème, et heureusement, parce que sinon on ne pourrait pas croire à la présence de plusieurs personnages noir de peau (le prêtre, Plumette…).

Bon allez, j’entre vraiment dans ce qui m’a plu ! Difficile de me prononcer sur le jeu des acteurs au vu du doublage, mais j’ai trouvé qu’ils et elles étaient bien choisi•es et plus d’une fois l’émotion était présente. J’attends la VO pour me prononcer mais j’ai eu l’impression que le couple Emma Watson/Dan Stevens marche bien (frissoooooooooooooooons lors du baiser !). Les photos le montraient déjà, le film le confirme : Luke Evans est un parfait Gaston ! J’ai aussi beaucoup aimé la modernisation du personnage de LeFou (je me joins aux personnes qui ne voient pas bien comment certains pays ont trouvé quelque chose à censurer tant c’est implicite, mais BREF). Le duo Lumière/Big Ben est pas mal aussi. Zip est chouette, mais je préfère nettement le côté replet de Mrs Samovar dans la première version du film. Le père de Belle également m’a davantage plu que dans le dessin animé (où il encourage à un moment Belle à céder à Gaston…). C’était sympa d’avoir pensé au personnage d’Agathe, sur qui je n’en dis pas plus, sinon qu’elle est interprétée par l’actrice qui jouait Elinor dans Sense and Sensibility en 2017, c’est-à-dire la partenaire à l’écran de… Dan Stevens.

J’ai aimé les costumes une fois écartés ceux volontairement outranciers. La simplicité toute jolie choisie pour Belle va à ravir à Emma Watson. Sur LA tenue jaune d’or, j’ai surtout craqué sur les bijoux de cheveux et d’oreille qui l’accompagnent. Sa robe finale est aussi jolie comme tout, très printanière. Ses coiffures sont également d’un genre qui me plaît beaucoup. La tenue bleue du Prince est très seyante sur Dan Stevens.

Je déplorais des décors parfois flous dus aux mouvements de caméra mal passés en 2D, en revanche l’animation des objets et le château vu de l’extérieur son à tomber. La scène de « C’est la fête » est en effet visuellement époustouflante, mais personnellement ma préférée est clairement celle de la transformation à la fin.

Quelques mots tout de même sur l’aspect « remake » du film. Clairement, nous sommes dans un hommage à l’un des meilleuprrs films d’animation jamais réalisés. Mais avancer que le film n’est qu’un bête copier-coller sans intérêt qui n’aurait pas de valeur en lui-même est à mon sens un erreur. Certes, ce film avait moins besoin de modernisation que Cendrillon ou La Belle au bois dormant, qui sont beaucoup plus anciens et souffrent de défauts de leur époque. Néanmoins, Belle, qui est déjà un personnage féminin fort dans le dessin animé, est encore plus une figure féministe dans cette nouvelle version, et pas seulement parce qu’elle est incarnée par Emma Watson. Comme Moana, elle le dit : « je ne suis pas une princesse », sous-entendu « je ne suis pas la petite chose fragile qu’on aimerait que je sois ». Elle ne se contente pas d’assister son père artiste-inventeur, elle-même est créatrice (elle invente le tambour de machine-à-laver pour se faciliter la vie et bouquiner tranquillement !). Elle apprend à lire à une petite fille, ne s’en laisse compter par personne dans le village, et si elle est bien logiquement intimidée par la Bête, elle ne reste pas à pleurer sur son lit lorsqu’elle se trouve enfermée dans sa chambre. La Bête n’est pas en reste et se trouve bien plus développée également, mais je ne vais pas vous gâcher le plaisir. Tout ça pour dire que cette version apporte plein de petites nouveautés charmantes qui permettent d’ancrer le film dans le XXIème siècle.

En conclusion, j’ai beaucoup aimé cette nouvelle version et j’ai terriblement hâte de la revoir en anglais pour en profiter pleinement !

Publicités

3 réflexions sur “Beauty and the Beast (2017)

  1. Nous sommes du même avis, j’écoute en boucle depuis la BO en VO ❤
    Je ne l'ai pas vu non plus en 3D, je ne suis pas fan du procédé, néanmoins j'ai été moins gênée que toi par le manque de qualité de certaines images. J'ai largement préféré le père dans cette version : inventeur, distrait certes mais plus humains, ses failles m'ont énormément touchés (la mère de Belle). C'est vraiment chouette que le personnage du Prince ait été approfondis, tout comme la relation qui se noue entre eux, elle prend son temps, ils discutent beaucoup, ils échangent… C'est plus "crédible" 🙂
    J'ai énormément apprécié aussi la "culpabilité" des membres du château qui "acceptent" la malédiction : les petits changements sont de belles améliorations !
    Viiiiiiiiiite un revisionnage en VO 😀 ❤

    Aimé par 1 personne

  2. « Agathe, […] est interprétée par l’actrice qui jouait Elinor dans Sense and Sensibility en 2017, c’est-à-dire la partenaire à l’écran de… Dan Stevens. » j’ai fait la même remarque aux filles en sortant du ciné :p Personnellement en ayant toutefois conscience des défauts, je suis sous le charme de cette adaptation même si au départ je n’étais pas convaincu par le choix d’Emma Watson pour Belle. *Marie*

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s