♥ The Career of Evil – Robert Galbraith

J’ai décidé de faire compter cette lecture pour la LC sur Londres du mois anglais, car j’ai été marquée depuis ma lecture de L’Appel du coucou par la grande importance accordée à la ville dans la série policière Cormoran Strike, écrite par J. K. Rowling sous le pseudonyme de Robert Galbraith. C’était une lecture en commune avec Fanny Dans le manoir aux livres

L’entreprise de Cormoran Strike est prospère grâce à la notoriété acquise par sa résolution des enquêtes sur la mort de la mannequin Lula Landry et de l’écrivain Owen Quine. Lorsque son associée, Robin Ellacott, reçoit au bureau et à son nom la jambe d’une femme, la peur s’abat sur la clientèle du détective privé. Immédiatement, Strike soupçonne trois hommes qu’il a connu par le passé et qui sont susceptibles de lui en vouloir au point de menacer sa collègue et de le ruiner en jetant le discrédit sur son entreprise.

J’avais déjà adoré les deux précédents, mais La Carrière du mal est mon préféré. Je l’ai dévoré en deux jours. J’étais inarrêtable, complètement prise dedans, passionnée. L’intrigue policière a une puissance particulière grâce aux chapitres rédigés du point de vue du meurtrier – suffisamment bien rédigés pour qu’on ne puisse deviner de qui il s’agit, tout en nous fichant la frousse de le voir épier Robin, fomenter ses plans. Son esprit est pervers, atroce. Il appelle la femme avec qui il vit « Ça ». Une horreur ce type. Comme toujours, j’ai apprécié de suivre les efforts individuels et combinés de Strike et Robin pour mener l’enquête sur cette affaire, alors qu’en plus que la police leur met des bâtons dans les roues. Ils font preuve d’ingéniosité et de courage dans les tourments qui s’abattent sur eux.

En parallèle, on avance beaucoup sur la trame sous-jacente de la série qui fait la part belle aux deux personnages principaux. Strike continue à se guérir de Charlotte et Robin prépare son mariage avec Matthew (Fanny et moi nous portons volontaires pour le jeter dans la Tamise, une petite douche froide lui fera peut-être du bien). Et alors là, j’étais encore plus accrochée. L’affaire impacte cette fois directement Robin et Strike, dans leurs vies professionnelles et dans leurs vies privées. Leur passé est aussi bien développé. Le background qu’il nous est donné de voir m’a passionnée. Comme toute lectrice à fond dans un roman l’est, j’ai mes desiderata vis-à-vis de l’avenir des protagonistes, et le moins qu’on puisse dire, c’est que l’autrice m’en a fait voir de toutes les couleurs. Mon cœur battait fort à certains moments, et j’ai râlé pendant un quart d’heure après avoir refermé le roman tant la fin est frustrante et insatisfaisante, du gros, gros cliffhanger.

Le style de J. K. rowling est toujours aussi efficace, fluide, évocateur. D’un quartier à l’autre de Londres et jusqu’en dans le nord de l’Angleterre, les lieux et les personnages vivaient sous mes yeux et restaient vivaces même le livre fermé. Cormoran a une relation ambiguë mais passionnée avec la capitale qu’il connaît très bien, où il peut exercer le métier qui lui convient mais qui est aux antipodes des Cornouailles où il a passé son enfance. Robin a adopté Londres dans un contexte différent et entretient une relation plus distante avec elle, mais au fur et à mesure des romans on la voit s’intégrer à cette vie cosmopolite, se fondre dans le décor urbain pour le besoin des enquêtes, tout en pensant avec affection à son Yorkshire natal. J. K. Rowling donne à merveille vie à cette grande cité, loin des clichés touristiques ou journalistiques. J’essaierai d’y penser en découvrant Londres en octobre !

Donc un super coup de cœur pour ce roman policier bien ficelé et qui fait la part belle aux personnages et aux émotions. J’ai terriblement hâte que le prochain sorte ! Lethal White pourrait sortir à l’automne apparemment, ce n’est plus si loin !

La chronique de Fanny !

Publicités

7 réflexions sur “♥ The Career of Evil – Robert Galbraith

  1. Je suis en tout point d’accord avec toi à propos de ce roman. J.K. Rowling excelle vraiment dans l’exercice du thriller. Je suis heureuse d’apprendre à mieux connaitre Robin et Cormoran. Se sont des personnages fabuleux avec beaucoup de coeur!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s