Bilan #48 – Juin 2017

Juin a été marqué par le beau temps et le mois anglais (ainsi que par des progrès fulgurants de mon loulou o.0)

*******

Du côté des livres

La Carrière du mal/Robert Galbraith (J. K. Rowling) : Un troisième opus absolument génial, je suis définitivement et infiniment fan du tandem Robin-Cormoran !
Un Assassinat de qualité/Ann Granger : Également troisième tome de la série Lizzie Martin et Ben Ross, toujours sympa de plonger dans le Londres du XIXème siècle mais le roman présente quelques faiblesses.

Pride and Prejudice/Jane Austen (VO) : Enfin relu cette merveille en anglais !
 The Old Nurse’s Story.Elizabeth Gaskell (VO) : Deux excellentes nouvelles fantastiques par l’autrice de Nord et Sud, à lire absolument !

 Poison or Protect/Gail Carriger : Absolument a-do-ré. Je ne suis pas très romance en principe, mais j’ai adoré celle de cette novella !
Notre-Dame de la mer/Rozenn Illiano : Chouette première lecture de cette écrivaine, vivement que je lise ses autres textes.

« Des phoques aux cocotiers et aux serpents à sonnette« , L’Amérique en auto/Georges Simenon : Un récit de voyage qui reste très actuel sur les États-Unis, du nord au sud de la côte est.

*******

Du côté des graphiques

Pline, tomes 1 et 2/Mari Yamazaki et Tori Miki : Un manga dédié à Pline l’Ancien, qui fait la part belle à l’Histoire et à la fiction.

Pas à pas, tomes 2 et 3/Kenn Kurogane : Clairement, si ça n’avait pas été un cadeau, je n’aurais jamais terminé cette série que j’ai vraiment trouvé mauvaise, voire carrément malsaine. Je n’ai même pas envie de m’étendre dessus…

Le Chef de Nobunaga, tome 6/Mitsuru Nishimura et Takuro Kajikawa : Les deux histoires (celle du Japon et celle de Ken) avancent à tout petits pas ; c’est savoureux mais aussi très frustrant !
March comes in like a lion, tome 2/Chica Umino : Un manga qui change de ceux que je lis habituellement, ça me plaît bien !

California Dreamin’/Pénélope Bagieu : Comme je suis une quiche en musique, je n’ai compris qu’à la fin que cette BD est la biographie d’une chanteuse des années 60-70, connue sous le nom de scène de Cass Elliot, surtout pour sa participation au groupe The Mamas and The Papas. J’en entendais parler depuis longtemps et je ne regrette pas du tout de l’avoir lue, c’est une très belle découverte ! Ci-dessous la fameuse chanson.

*******

Tout cela pour un total de 7 livres et 7 titres graphiques, soit 3113 pages dévorées toutes crues !

En juin, j’ai ajouté bien trop de titres à mes bibliothèques…

  • Jane Austen’s England de Karin Quint (VO) : livre reçu en échange de ma participation sur Ulule
  • The Alice Network de Kate Quinn (VO) : j’adore cette autrice, j’avais précommandé son nouveau livre il y a des mois…
  • L’Éveil des Chimères d’Éric Amon : j’ai bêta-lu une partie du livre et j’avais adoré, donc forcément je l’avais précommandé aussi ! (en cours)
  • Imajica de Clive Barker (numérique)
  • J. R. R. Tolkien, auteur du siècle de T. A. Shippey (numérique)
  • Serpentine de Mélanie Fazi (numérique)
  • La Trilogie Steampunk de Paul Di Filippo (numérique)
  • Aussi libres qu’un rêve  de Manon Fargetton (numérique)
  • Notre-Dame-aux-Écailles de Mélanie Fazi (numérique)
  • Histoire d’une mère d’Amanda Prowse (numérique)

Plus tout un tas de mangas mais je ne les compte plus parce que sinon… En tout cas, la Grosse OP des éditions Bragelonne a encore frappé ! C’est donc un – 5 pour ma PÀL mais un + 10, aïe !

*******

Du côté des films et séries

Wuthering Heights (2009) : Ni vraiment une bonne adaptation ou une bonne mini-série, mais se laisse regarder au final.
Jane Eyre (1983) : Une belle surprise ! Malgré le vieillissement de cette mini-série, elle reste très chouette à voir.
Pride and Prejudice (2005) : Énième revisionnage, j’en suis tellement fan…

*******

Je n’ai pas encore eu le temps de tirer le bilan du mois anglais, mais je peux déjà dire qu’il sera positif et que vous le trouverez sur ce lien !

Publicités

6 réflexions sur “Bilan #48 – Juin 2017

  1. La carrière du mal m’a autant impressionnée que toi. Quel tome!! Je suis tellement impatiente de découvrir le duo à l’écran.
    Je vois que tu continues à découvrir la collection La lettre et la plume. Je ne connaissais pas Des phoques aux cocotiers et aux serpents à sonnette mais ce livre a l’air très intéressant et dépaysant.
    Du coup California Dreamin’ a été une surprise jusqu’à la fin pour toi! XD Tu m’as bien fait rire!
    Tom Hardy est horrible avec les cheveux longs!

    Il faut que je réponde à ta dernière lettre… Je ne suis pas très assidue et je m’en excuse. J’espère t’écrire dès le weekend prochain.

    Des bises!

    Aimé par 1 personne

    1. Je te jure je suis tellement une quiche en musique et en film ^^’
      Ah mais carrément j’ai trop hâte que la série soit diffusée!
      Ouais il ne vend pas du rêve comme ça… je ne crois pas l’avoir déjà vu dans autre chose.

      Bises !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s