Une petite ville du Texas pleine de surprises ; le Japon post-Seconde Guerre Mondiale

Double-chronique aujourd’hui pour commencer à rattraper mon retard en la matière !

Midnight, Texas, book 1: Midnight Crossroad – Charlaine Harris

Sans aller jusqu’à dire que je suis une fanatique de Charlaine Harris, il est vrai que j’aime bien ses sagas. Du fantastique et/ou du policier, qui se lit vite, avec des personnages dont on se souvient. Forcément, quand une nouvelle série ayant pour personnage principal l’un des persos secondaires de la saga Harper Connelly que j’avais adoré, est sortie, j’ai acheté le premier tome en VO. Sauf qu’il a végété dans ma PÀL suffisamment longtemps pour que les deux suivants venus clore la trilogie soient également sortis, que la trilogie ait été entièrement traduite et même qu’une adaptation soit faite en série télévisée !

Le lecteur suit principalement Manfred Bernardo, un médium venu s’installer dans la petite ville de Midnight, au Texas. Tous ses habitants semblent être là pour des raisons secrètes, souvent liées au surnaturel. Peu après son arrivée, lors d’un pique-nique réunissant quasiment toute la communauté, le cadavre de la petite amie de l’un des résidents de Midnight est découvert.

Ce roman est donc un genre de policier fantastique. Comme à son habitude, Charlaine Harris mêle le quotidien de ses personnages, leurs états d’âme et leurs secrets, l’enquête policière et son univers fantastique qui sert largement à dénoncer les fléaux de notre époque (exemple : le suprémacisme blanc, toujours présent aux États-Unis).

Ce premier tome est lent mais j’ai beaucoup aimé retrouver Manfred, redécouvrir certains personnages (Bobo de Lily Bard) et en rencontrer de nouveaux. L’univers de Midnight, Texas est un cross-over entre plusieurs sagas de la romancière. Vous pourrez apprécier le roman sans connaître ses autres séries mais c’est vrai que c’est d’autant plus chouette de connaître les liens entre les séries.

Le format trilogie m’a l’air bien adapté, et j’ai hâte de savoir ce que la suite me réserve. Depuis la fin de ma lecture je me suis procuré le tome 2, Day shift, que j’espère lire dans les mois qui viennent. J’ai aussi regardé le premier épisode de la série adaptée. Elle s’annonce sympa mais semble aller plus loin et plus vite que les bouquins, il ne faudrait pas lasser le spectateur !


Histoire du Japon et des Japonais, tome 2 : De 1945 à nos jours – Edwin O. Resichauer & Richard Dubreuil

J’ai reçu ce livre en même temps que le premier tome, à Noël 2011… J’ai honte d’avoir mis si longtemps à le lire, mais voilà qui est fait !

C’est donc la période moderne qui est traitée par cette deuxième partie, jusqu’au années 1990. J’avoue qu’elle m’intéressait beaucoup moins de prime abord et c’est sûr que je ne me suis pas attardée à essayer de retenir les noms des Premiers Ministres japonais.

Cependant, j’ai quand même bien accroché et aimé comprendre comment le Japon s’est reconstruit suite à la Seconde Guerre Mondiale, qui l’a particulièrement touché. J’en retiendrai surtout que la défaite et la prise de conscience des dérives dans lesquelles s’était précipité le pays ont beaucoup marqué ce peuple fier. Ils en ont gardé un goût du pacifisme très prononcé mais sont restés très conservateurs. La reconstruction s’est accompagnée de l’occupation américaine, la grande puissance souhaitant s’assurer que le pays vaincu ne reprendrait pas un régime impérialiste. Le japon s’est bien accommodé de la démocratie, ayant déjà posé les bases du parlementarisme avant la guerre. Les dissensions entre les partis et le régime parlementaire ont conduit à une instabilité politique qui n’est pas sans rappeler la IVème République française. La corruption, les scandales financiers et les démissions m’ont fait penser aux dernières années traversées en France.

Clairement je préfère le japon antérieur à l’ère Meiji. J’aimerais particulièrement en apprendre plus sur la période Tokugawa ou la précédente, la période de Nobunaga Oda, qui est traitée dans le manga Le Chef de Nobunaga.

 

Publicités

Une réflexion sur “Une petite ville du Texas pleine de surprises ; le Japon post-Seconde Guerre Mondiale

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s